Cette mère, cette autre moi.

Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas parlé de bébé sur ce blog. Réparons donc cette erreur aujourd’hui. Car j’ai envie de vous parler de moi. Enfin de mon autre moi. La moi-maman.

L’autre soir, j’étais invitée à un anniversaire surprise. Le genre de soirée, à laquelle tu te dois d’arriver AVANT le principal intéressé.
Bien sûr, je suis arrivée 5 minutes après. Forcément, 2 minis à laisser à la baby-sitter, donner les consignes, et traverser Paris. Bingo, j’étais à la bourre.

A cette soirée, énormément de parents, comme moi. Mais mieux organisés car ils sont arrivés à l’heure eux.
Mais aussi de jeunes mariés. Sans enfants. Des filles. Juste des filles, pas encore dédoublées.

Car oui, nous sommes toutes doubles. Aucun rapport donc avec ma condition de gémeaux…

Nous sommes nées filles. Nous sommes devenues mère. Devenir mère ça ne s’apprend pas. Ou plutôt si ; sur le tas. En faisant des erreurs, et des trucs complètement fous !
Je me suis rendu compte lors de cette soirée, que ces trucs étaient complètement fous. Pour moi ils ne le sont pas. Mais pour un no-kids, je passe pour une vraie dingue.

Lors de cette soirée, j’étais assise non loin d’une no-kids. La fille trop belle (entends par là : ventre plat, fesses bombées), fraiche et d’attaque pour cette soirée (comprends brushing parfait et pas de cerne sous les yeux).
Voilà qu’elle commence à me poser des questions sur les enfants, la grossesse, l’accouchement !
Et voilà que je commence à lui raconter le plus beau jour de ma vie. Celui de mon accouchement. Les douleurs des contractions, la péridurale, la venue au monde de Warrior, tout gluant et plein de sang (j’ai préféré ne pas lui parlé de la naissance de Titie, la césarienne, l’odeur de cochon brûlé, toussa…).
Elle semblait terrorisée. Dégoutée. Ce que à la limite je comprends. C’est un peu gore surtout quand on n’a pas d’enfant.

Mais là ou je me suis vraiment sentie une extra-terrestre…. C’est quand j’ai abordé ça !

Quand mes minis étaient bébés (voir encore maintenant parfois avec Warrior), je sentais leurs fesses pour voir s’ils avaient fait caca.

Keeeeuuuuwwwwaaaaaaa o_O !

Bah oui c’est quand même moins galère que d’allonger ton mioche, lui enlever son pantalon/collant/legging (rayer la mention inutile), défaire son body et enfin, seulement enfin, ouvrir sa couche.

Autre situation cocasse, l’apprentissage de la propreté. Et la fameuse danse du caca !
Nous à la maison on est très démonstratif, joyeux (Ok fous).
Et quand nos minis ont commencé à devenir propre, à chaque caca dans le pot, on fait la danse du caca !
On saute, on frappe des mains et on chante. Je sais on est dingue. Mais au moins comme ça, les minis comprennent que c’est top-moumoute d’avoir enfin fait caca dans le pot.

Dernier point sensible abordé : le mouche-bébé.
A la maison, point de mouche-bébé électrique. Nous avons toujours utilisé le bon vieux mouche-bébé par aspiration. Celui dans lequel tu aspires (des fois la morve de ton gosse).
Arrête, je te vois te cacher toi là-bas dans le fond. Ca t’est déjà arrivé à toi aussi de ne pas avoir bien remis la petite mousse. Et de sentir un truc gluant et salé d’arriver dans la bouche !!!
Quoi c’est juste la morve de ton enfant. La chaire de ta chaire. Je te reparle de ton accouchement ?

C’est donc suite à cette fameuse soirée (que j’ai quitté à minuit, pour cause de fatigue extrêêêêêêêêêêêême) que j’ai compris qu’une autre m’habitait. Que nous étions 2 en moi.
La Mama et la Funky.
Celle qui n’a pas bu une goutte d’eau à cette soirée (je rappelle que l’alcool est à consommer avec modération, et surtout NE PAS BOIRE ENCEINTE), et celle qui à minuit, suppliait PapaFunky de rentrer, entre 2 bâillements.
Celle qui était toute pomponnée, dans sa jolie petite robe noire, perchée sur ses talons de 6 cm, avec dans la poche de son manteau, une couche Dora l’Exploratrice !

Suivre:

15 Commentaires

  1. 13 décembre 2013 / 15:36

    Je sens moi aussi les fesses de ma fille pour voir si elle a fait caca. Mais même quand j’étais « no kids » ça ne me choquait pas cette manière de faire. Bien plus pratique comme tu dis. Et pour ce qui est de l’aspi-crotte, j’ai l’électrique qui marche une fois sur deux et comme en ce moment elle a le nez qui coule, j’y mets carrément les doigts et je m’essuie sur mon pyj quand pas de lange ou de mouchoir à proximité. Comment ça je suis dégueux ? ^^

    • MamaFunky
      13 décembre 2013 / 17:37

      Merci !!! Tu me déculpabilise là !

  2. 14 décembre 2013 / 11:01

    ihihih tout pareil, mais je crois qu’on est toutes pareil :)

    • MamaFunky
      15 décembre 2013 / 09:30

      je me sens moins seule :D hi hi

  3. 15 décembre 2013 / 15:00

    Euh bon, j’suis une no kid, mais quand même, ya rien qui me choque là dedans!! :o
    Je trouve même la danse du caca trop chouette (je ne connaissais pas mais j’adore l’idée!)
    Elle est peut être beaucoup trop jeune pour comprendre non? Ou alors très très conne, au choix!! ;-)

    • MamaFunky
      15 décembre 2013 / 17:53

      ou pas prête à avoir des enfants

    • MamaFunky
      15 décembre 2013 / 17:53

      bientôt je n’en aurai plus à sentir ! Youpi !

  4. 16 décembre 2013 / 21:32

    J’adore c’est exactement ça. Je me suis senti tellement « double » aussi pas plus tard que vendredi, à la soirée de Noël du boulot … Je regardais toutes ces petites « jeunes » d’un œil tellement lointain!
    (moi aussi je sens les fesses, of course !! ;-) )

    • MamaFunky
      17 décembre 2013 / 07:32

      Tu m’étonnes….

  5. 22 janvier 2014 / 10:32

    toute maman qui se respecte fait ça ;)

  6. Noémie
    19 mars 2014 / 15:51

    Tombée par pur hasard sur ton blog. Ton article m’a bcp fait rire. Je m’y retrouve ! et je te rassure moi aussi je sens les fesses de mon super heros ;-)

    • 19 mars 2014 / 22:46

      On va faire un club je crois !!! En tous cas bienvenue sur mon blog. Fais comme chez toi et surtout reviens vite me voir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *