Mes astuces pour rester positive

Hello les filles !

Un petit billet d’humeur aujourd’hui, qui je l’espère pourra vous aider à regarder la vie du bon côté.

Car moi dans la vie, je suis ce qu’on appelle quelqu’un de positif. Le genre de fille qui voit toujours (ou presque) le verre à moitié plein.
Pourtant la vie ne m’a pas épargnée, vous le savez, avec ma maladie, et la perte de mon papa, entre autres.

Et malgré cela, je suis restée (ou devenue je ne sais plus) une fille positive. Ma SEP m’a beaucoup aidé à le devenir, même si au départ ce n’était clairement pas gagné du tout. Il a fallu le temps d’accepter la maladie, le fait de devenir quelqu’un de différent, et de faire de cette différence une force. Une fois que j’en suis arrivée là c’était gagné, et la maladie ne gagnerait pas sur ma force, mon mental.

Au fil des années j’ai mis en place plein de petits trucs qui m’aident à rester positive presque en toutes circonstances. Après je ne vous cache pas que ça ne marche pas tout le temps. Je suis humaine et il m’arrive d’avoir des coups de mou. Mais ça passe assez vite.

A chaque jour suffit sa peine


Ou encore, demain il fera jour.

Bref, tout finit par passer et si ce n’est pas demain, ce sera après-demain, ou la semaine prochaine.
La roue tourne et c’est comme ça. La vie est faite de mauvaises passes, mais aussi de très bons moment.

Donc si cela vous arrive n’angoissez pas trop et attendez patiemment que l’orage passe, car demain est un autre jour.

 

Faire des listes


Faire une liste, déjà, ça vous permet d‘avoir l’esprit plus libre et du coup de vous concentrer sur des choses plus positives.
Car comme le disait ma psy, « tout ce qui est écrit sur une feuille, sort de ta tête ».

Donc je fais des listes des trucs chiants que j’ai à faire, et surtout je prends un plaisir immense à les barrer lorsque je les ai terminées.

C’est hyper positif en fin de journée de voir que sa liste est totalement barrée ou en partie. Et surtout de voir que notre esprit est libéré de ces contraintes.

 

Entretenir un climat positif


Si vous avez des enfants comme moi, vous savez qu’un enfant râle souvent. TRES souvent ! Alors plutôt que de râler après lui parce qu’il râle, entourez-le de bienveillance. Ecoutez-le, et essayez ensemble de résoudre le problème dans le calme et la sérénité.

Vous verrez il s’apaisera rapidement, et cette situation ne vous aura générez aucun stress au final.

En entretenant ce genre de climat au sein de votre maison, vous verrez que tout le négatif deviendra rapidement du positif.

 

Ce qui ne tue pas, nous rend plus fort


C’est mon mantra quasi quotidien. Finalement, il peut m’arriver une tuile, et alors, je ne vais pas en mourir ?

Je n’arrive pas forcément à me l’appliquer tout le temps, mais j’essaye. L’idée en fait est de relativiser face à un problème en se disant que certes, c’est chiant, mais que finalement quelqu’un d’autre vit peut-être une situation pire que moi.

Je ne vous demande pas de dénigrer le problème, car il est là, il existe. Mais juste de relativiser quant à l’ampleur que vous lui donnez. En gros ne pas faire une montagne parce qu’il y a encore une grève de cantine… Ce n’est pas grave ce sera l’occasion de faire un pic-nic avec les kids.

 

S’entourer de personnes positives


Ca tombe sous le sens. Passer sa vie entourée de personne négatives ça n’aide clairement pas à voir la vie du bon côté. Sauf si vous êtes un peu maso.

S’entourer de personnes bienveillantes, attentives, mais également booster d’énergie ça aide, même quand on est déjà quelqu’un de positif à la base.

Dans mon entourage j’ai la chance d’avoir de genre de personnes autour de moi. Nous sommes toutes et tous différents (même parfois TRES différents), avec nos casseroles et nos galères de la vie, et pourtant personne ne tire personne vers le bas. Au contraire. On reste soudés et on tire vers le haut l’autre tant que possible.

Tout ce climat aide a rester soit même positif.

 


Merci Magali de m’avoir donné l’idée de cet article. Voilà mes 5 astuces à moi pour rester positive. Je pense que tu les connaissais déjà un peu.

Et pour les autres qui me lisez, j’aimerai aussi bien connaitre vos petites astuces à vous pour voir la vie en rose !

Suivre:

4 Commentaires

  1. lugue-thebaud.pascale@orange.fr
    6 juillet 2017 / 09:21

    Hello.

    J’en ai le souffle coupé que tu aies tant de sagesse et de sérénité pour ton jeune âge.
    Moi il m’a fallu beaucoup de temps pour me relever.
    Je partage à 100% ce que tu penses.
    Cependant la phrase de Nietzsche que tu cites :  » ce qui ne tue pas rend fort  » est vraie dans la mesure où l’on tire une force de nos faiblesses car on a besoin de force quand on n’est pas invulnérable.
    Ceci dit bravo à toi pour ta positivité
    Pascale

  2. Rocha
    6 juillet 2017 / 11:53

    J’ai bien aimé ton article, le « demain il fera jour » était aussi une expression que ma maman utilisait souvent, merci de me l’avoir rappelé.
    Bise & stay ++

  3. 7 juillet 2017 / 07:21

    Merci pour cet article, je vais penser à tes astuces tous les jours afin d’être quelqu’un de plus positif!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *