Follow:
Humeurs

Parce que je suis aussi une maman

Ces derniers moi j’ai réussi à reprendre le cours de ma vie. De ma vie de femme. Ma vie à côté de mes enfants.

Quand on devient mère notre vie se divise. On a alors la vie de maman, avec nos enfants. On vit pour eux, et c’est très prenant. Certains y arrivent très bien. Et d’autres ont besoin de s’accomplir ailleurs.
Je fais partie de ces dernières, même si j’ai mis quelques temps à m’en rendre compte.

J’aime mes enfants. D’un amour infini et incontestable. Même s’ils savent parfaitement me rendre chèvre, je peux avouer sans mentir, ne pas pouvoir vivre sans eux.
Et paradoxalement, j’ai eu besoin de vivre sans eux. En vérité, pas réellement sans eux, mais de m’accomplir autrement que dans ce rôle de maman.

Ce rôle de maman que je ne quitte jamais très longtemps finalement, puisque dès la sortie de l’école, j’enfile mon costume de « mère-presque-parfaite« , et j’arpente les squares et autres lieux hautement appréciés des mes amours.

Mais avant, pendant tout ce temps pendant lequel ils ne sont pas là ?
Et bien aujourd’hui je suis fière d’avoir réussi à reprendre ma vie de femme en main. D’avoir monté mon business. De booster encore un peu plus ce blog. De me dépasser avec mes Mum N Run.

Celà fait maintenant plusieurs mois que je vis à fond cette vie retrouvée. Mais aujourd’hui je me rends compte que je passe à côté de pleins de choses concernant mes enfants.
Je n’ai pas le don d’ubiquité. Je ne suis pas non plus la mère parfaite qui arrive a combiner boulot et enfant et maison et ménage et etc… à la perfection. Donc j’ai fait des compromis. Pour ne léser personne.

Après avoir fait une longue pause « enfant » sur le blog, je ressens aujourd’hui le besoin d’en parler à nouveau. Sous une forme différente.
Mais j’ai besoin de laisser une trace de la vie qui suit son cours. Une trace de mes enfants qui grandissent si vite. Une trace de cet amour incommensurable que je leur porte.

enfant et famille enfant et famille enfant et famille

Share on
Previous Post Next Post

Vous aimerez surement

10 Comments

  • Reply Petite-Mam

    J’aime bien ton billet. Il montre bien que nous avons besoin de nos enfants, mais aussi de nous retrouver…
    Moi actuellement j’ai trois enfants en bas âge, donc c’est encore difficile de me retrouver.. j’ai une miss à l’école, et encore deux à la maison.. du coup, je ne suis jamais seule .. (ah si, le samedi matin pour aller faire mes courses ! x) ) … J’ai hâte, de comme toi, pouvoir me trouver un peu de temps rien qu’à mois.. :)

    8 avril 2015 at 07:44
    • Reply MamaFunky

      J’imagine oui! Mais profite de ces moments partagés avec eux. C’est si précieux :)

      8 avril 2015 at 08:16
  • Reply danslapeaudunefille

    Et on sera encore là pour lire tes articles sur eux ;-)

    8 avril 2015 at 10:57
  • Reply Sheily

    Parce que nous sommes aussi des mamans… Très beau résumé !

    8 avril 2015 at 12:11
    • Reply MamaFunky

      je savais que tu me comprendrais :)

      8 avril 2015 at 14:19
  • Reply Xtinette

    Joli billet ! Et moi pour compléter c’est surtout en voyage que j’ai l’impression de vraiment profiter d’eux. A Paris comme tu dis on fait plusieurs choses à la fois – finalement on ne fait rien à 100% et on a l’impression de passer à côté de certains moments de partage en famille ! Bon, sinon, faut vraiment que je vienne courir avec vous !

    8 avril 2015 at 14:17
    • Reply MamaFunky

      c’est vrai qu’en vacances ou en voyage, on est en vase clos et c’est de vrais moments en famille

      8 avril 2015 at 14:39
  • Reply Chacha

    Je me retrouve parfaitement dans ce post. Je suis une maman qui travaille et qui blog dès que je le peux. J’essaye de faire les choses parfaitement mais je ne suis pas infaillible. Mon attention est souvent partagée entre mes aspirations de femme et mes tracas de maman seule !! Mais je gère au mieux. L’important c’est de faire de son mieux pour être épanoui et pour donner l’amour et les soins qu’ont besoin nos enfants.

    10 avril 2015 at 15:31
    • Reply MamaFunky

      c’est ça ! Et trouver le juste milieu c’est franchement pas évident

      10 avril 2015 at 17:54

    Leave a Reply