Follow:
Green

Comment bien entretenir ses cactus ?

Hello les filles !

Aujourd’hui on va parler d’un sujet que je ne pense pas avoir déja abordé sur le blog. On va parler de plante, et de main-verte !

Jusqu’à maintenant j’ai toujours cru que je n’avais pas la main verte. J’ai fait crever toutes les rares plantes que j’ai eu. Sans parler des orchidées que j’aime plus que tout, et qui malheureusement je n’arrive jamais à faire refleurir.

En déménageant dans le sud, et en me rapprochant donc de chez mes beaux-parents qui ont un jardin comme j’en rêve, j’ai eu envie de conjurer le sort.
Le jardin de mes beaux parents, vous avez déjà vu quelques photos passez sur Instagram, est assez simple, mais rempli de Crassula. J’adore les plantes grasses que je trouve particulièrement jolies, outre le fait qu’elles ne nécessitent pas beaucoup d’entretien.
Ils ont aussi de très jolis et grands cactus, que j’adore également. Ado j’en avais quelques uns dans ma chambre… J’avoue ne pas savoir ce qu’ils sont devenus.

En tout état de cause, aujourd’hui j’aimerai conjurer le sort, et me prouver qu’avoir la main verte ça s’apprend. Donc je me suis renseigner à droite et à gauche, sur la bonne manière d’entretenir ses cactus.

Après avoir compiler toutes les informations, voici ce que j’en ai tiré.

.

1/ comment planter un cactus ?


L’idée est que l’eau ne stagne pas dans le pot. Il faut donc choisir un substrat drainant, léger et poreux. Car si l’eau stagne, des bactéries vont alors se développer et rendre malade votre cactus. Et parfois même le tuer. Mon petit Piwi est d’ailleurs un mauvais état…

Il existe des terreaux spéciaux pour les cactus. Sinon ajoutez simplement un peu de sable dans votre terreau habituel. Autre petit conseil qu’on m’a donné : ajoutez de petites billes d’argile dans le fond de votre pot.

Il est également conseillé des les rempoter tous les 3-4 ans.

Enfin, les cactus ont besoin d’un peu d’engrais. Les substrats spécifiques étant trop pauvres en nutriments. L’engrais s’ajoute en période de croissance donc au printemps et en été (jamais en Hiver), en quantité modérée.

Les règles pour une plantation optimale :

♦ Placer des billes d’argile dans le fond du pot
♦ Placer ensuite de la terre et du sable mélangé
♦ Ne pas laisser l’eau stagner
♦ Mettre un peu d’engrais en période de croissance.

.

2/ à quelle fréquence l’arroser ?


Le cactus est une plante qui résiste à la sécheresse, mais qui a néanmoins besoin d’eau pour grandir et/ou fleurir. Cependant il y a certains facteurs à prendre en compte :

  • l’exposition de votre cactus (les miens sont par exemple exposés plein Sud en été).
  • s’ils sont en pot ou en pleine terre
  • s’ils sont à l’extérieur ou à l’intérieur
  • le type de terre utilisé
  • la saison, la météo

Les règles d’un arrosage optimal :

♦ L’idée est de laisser la terre sécher totalement entre 2 arrosages.
♦ Chaque arrosage doit être fait en abondamment (toute la terre doit être mouillée), en veillant bien à ce que l’eau ne touche pas le cactus, mais uniquement la terre.
♦ L’eau ne doit pas stagner, ne placez donc pas de coupelles sous votre pot.

⇒ En été, une fois par semaine est idéal.

⇒ En hiver, le cactus entrant en période de repos il est conseiller d’arrêter de l’arroser. Si votre cactus est toutefois en intérieur, un peu d’eau une fois par mois est possible.

.

3/ quelle luminosité ?


Les cactus sont des plantes qui ont besoin de luminosité. Surtout s’ils sont à l’intérieur. Le manque de lumière nuit à leur bonne santé. Placez les de préférence près des fenêtres les plus ensoleillée, ou tout simplement près d’une source de lumière artificielle (ça marche aussi).

Quelques règles pour un ensoleillement optimal :

⇒ Au Printemps, moment où les cactus vont retourner dehors, il faut les exposer progressivement. Par exemple moi, qui les expose en été sur ma jardinière exposée plein Sud, je vais d’abord les exposer un peu moins en plein soleil.

⇒ En Hiver, où si vous ne pouvez pas sortir vos cactus en été, veillez à les faire pivoter afin qu’ils ne penchent pas trop du côté d’où vient la lumière.

J’ai envie de dire, maintenant il n’y a plus qu’à ! En espérant réussir à guérir Piwi, mon petit cactus malade…

Si vous avez d’autres conseils que ceux que j’ai réussi à dénicher, n’hésitez pas à me les laisser en commentaires et je les rajouterai à l’article.

Share on
Previous Post Next Post

Vous aimerez surement

6 Comments

  • Reply Mama Twins

    Moi j’ai de grands cactus, je ne les calcule pas et ils ne s’en portent pas plus mal lol

    29 novembre 2017 at 22:03
    • Reply MamaFunky

      ok alors je ne vais plus les calculer :) :) :)

      30 novembre 2017 at 09:05
  • Reply Armelle

    Il y a quelques années, j’ai réussi l’exploit de noyer un cactus et depuis, j’ai peur d’en avoir un autre. Je vais lire attentivement tes conseils et je retenterai peut-être l’expérience après.

    30 novembre 2017 at 09:41
    • Reply MamaFunky

      je crois que j’ai réussi le même exploit que toi…. On est mal barré je te le dis.

      30 novembre 2017 at 10:14
      • Reply Armelle

        Cela me rassure de ne pas être la seule :)

        8 décembre 2017 at 05:04
        • Reply MamaFunky

          ah ah ah on va monter un club je pense

          8 décembre 2017 at 09:04

    Leave a Reply