Follow:
Grossesse

Et pour vous ça s’est passé comment ?

Aujourd’hui j’avais envie de vous parler d’un sujet qui me parait important. A force de rencontrer de nouvelles mamans, je m’aperçois, qu’en fait cette situation est plus que « banale » ! Et ce n’est pas normal !!!

De quelle situation de vous parle ? Et bien du retour au boulot après un congé de maternité. Ou tout simplement, la grossesse en elle-même.
Un sujet bien dans l’air du temps pour certaines ;)
Et oui, car dans mon entourage, je connais des mamans pour qui l’annonce de leur grossesse a fait tâche au sein de leur boîte. Certaines de sont vues mettre au placard. Pour d’autres, ça a été du « presque harcèlement ».

Enfin pas facile tout ça, même au 21ème siècle !

Dans les fait, la loi protège chaque femme enceinte. C’est-à-dire déjà, son patron ne peut pas la virer (et ça c’est plutôt un point positif). Sauf que du coup, les patrons la jouent différemment.
Ils mettent au placard la future maman, lui mettent une pression de fou, la « harcèlent »… …
Alors j’en entends certaines d’ici ! Mais je vous assure que ça existe et que tout propos relaté ici n’est pas exagéré :

Future Maman, 08h00 : « Allo ? oui excuse-moi, je suis à la Sécurité Sociale là pour me renseigner sur le congé de maternité, (car personne ne peut le faire au sein de l’entreprise) et il y a un peu de monde. J’aurais peut-être 15-20 minutes de retard ce matin »

Patron méchant, 08h01 : « Tu ne pouvais pas y aller plus tôt quand même !!! Tu nous fais perdre du temps à tous là !!! »

Future Maman, 08h02 :« J’y suis allée à l’ouverture. Et si on avait une vraie RH dans la boite je n’aurais pas eu à aller à la Sécurité Sociale ! Et je te rappelle qu’en tant que femme enceinte je peux arriver 15 min plus tard le matin et partir 15 min plus tôt le soir. Va voir c’est dans le code du travail et la convention collective ! A tout à l’heure ! « 
Bip bip bip bip … …

Ou j’ai également aussi entendu :

Patron méchant : « Dis-donc Future Maman, je trouve que tu prends beaucoup de pauses ces derniers-temps !

Future Maman : « Euh, … en fait je vais vomir là ! Et sinon, je vais faire pipi. Tu te rappelles je suis enceinte connasse !

Ou encore, une jeune maman de retour de congé de maternité, à mi-temps (car ayant pris un congé parental d’éducation à mi-temps, prévu par la loi, et approuvé par son patron) :

Patron méchant :« Ecoute Future Maman, on ne va pas pouvoir te redonner tes clients tel que tu les gérais avant ton congé de maternité. Tu comprends,ça ne serais pas très professionnel que  tu ne sois pas disponible les après-midi. Donc malgré ton ancienneté tu seras en binôme pour la gestion de ton portefeuille (que nous te réduisons également de moitié) »

Et je pourrais vous en raconter encore des tonnes d’histoires comme ça !
C’est déjà assez compliqué comme ça d’être maman, alors si en plus les entreprises nous mettent aussi des bâtons dans les roues, il n’y aura bientôt plus de femmes de moins de 40 ans salariées …

D’ailleurs ce phénomène est tellement d’actualité que les Desperate Housewives en ont même parlé. Vous vous souvenez, quand Lynette apprend en même temps sa grossesse, et sa promotion au sein de l’entreprise de Carlos Solis. Quand ce dernier apprend sa grossesse il la mute en Floride. Ce que Lynette refuse et elle se retrouve aussitôt au placard.

En fait je pense que si on est dans un grand groupe, avec une vraie politique de ressources humaines, ça peut très bien se passer. Mais c’est loin d’être le cas des plus petites structures. Et c’est quand même chez elles que la plupart d’entre nous bossent.

Alors quelle solution pour nous les mamans qui veulent, et qui ont besoin, de bosser ?
Se la fermer et dire Amen ?
Démissionner pour voir si l’herbe est plus verte ailleurs ?
Rester à la maison et se serrer la ceinture.
Tout ça n’est pas très réjouissant comme programme … …

Alors il y a celles, qui comme moi décident de se lancer et de devenir des Mampreneurs !
Pas facile mais l’aventure en vaut la chandelle. Et à la clé, la liberté d’une vie sans patron, d’un travail qui nous parle, nous plaît, nous fait vibrer, et pour lequel on est prête à bosser plus de 50 heures par semaine sans râler !

Et pour vous les MamaFunky, ça s’est passé comment ?

Et on n’oublie pas de jouer pour l’anniversaire du Blog de MamaFunky ICI

Crédits photo : http://syndicatcftcljfbezons.centerblog.net/8.html

Share on
Previous Post Next Post

Vous aimerez surement

16 Comments

  • Reply Sabine

    Que penses tu de ce dialogue ci:

    – Future maman: oui je voulais t’annoncer que je suis enceinte
    – Patron rétrograde: ah… et alors comme tu comptes faire? Tu comptes revenir travailler après?

    Et au retour de mon congé mat (enfin au bout de 45j car la protection est de 30j), prolongé d’un congé parental de 3 mois parce que je préférais voir un peu plus grandir mon loulou que reprendre le boulot le 15 juin (!!):

    – N+1: oui au fait bon c’est pas évident mais… bref ton poste est supprimé – licenciement économique!!

    Et oui ça se passait en 2008 et 2009, en France, et quand on a fait des études et qu’on a toujours pensé bosser ça laisse rêveur…

    C’est pas la joie en effet. Bon après, curieusement mon employeur s’est fait sanctionner par les prudhommes!!

    Et je parle même pas de mon pseudo RH qui me mentait dans les calculs de mes jours de congé mat pour essayer de m’arnaquer de toute journée possible…

    Ca fait peur. Mais j’espère comme toi que tous les environnements de travail ne soient pas comme ça. Parce qu’après, c’est souvent la maman qui jongle entre boulot, nounou, bébé. Pas évident non plus…

    16 novembre 2010 at 10:14
  • Reply marie

    Que ses histoires me semblent familières….

    Future Maman (2mois de grossesse) : Grand patron, j’attends un enfant!

    Grand patron : Je suis très heureux pour vous ! (jusque là tout va bien, c’est après que ça se gâte)

    Future Maman (tous les mois jusqu’à 6 mois de grossesse) : Grand patron, j’ai un poste à responsabilités, je travaille seule à mon poste X heures par jour, il faudrait songer à me dire à qui passer mes dossiers, ou à recruter quelqu’un en intérim…enfin à faire quelque chose !

    Grand patron (tous les mois) : Oui oui, on s’en occupe.

    Entre temps, harcèlement, mise au placard, passe du statut de responsable de génie à vraie crotte (je vais rester polie) !
    Future maman qui passe ses journées à pleurer, qui a une tension beaucoup plus élevée qu’il ne le faudrait, et beaucoup de contractions.

    Future maman (6 mois de grossesse) : Grand patron, je dois m’arrêter, pour ma santé et celle de mon enfant.

    Grand patron (et grande patronne qui vient se mêler de tout ça) : Oui vous l’avez fait exprès, vous vous arrêtez car vous voulez rester au chaud chez vous, vous nous mettez dans la m****…..

    Future maman (le lendemain) : Voici mon arrêt !

    Silence radio jusqu’à mon retour, convenu un mois après la date « légale » avec mon patron, car peu d’activité dans la boîte et ça l’arrangeait bien!

    A mon retour, re harcèlement et tout ce qui va avec….jusqu’au jour où :

    Grand patron : La société va mal, et puis on a l’impression que vous ne vous sentez plus bien parmi nous, nous devons pour des raisons économiques nous séparer de plusieurs personnes….on a pensé à vous, on supprime votre poste … Vous acceptez???????

    Future maman : Oui biensûr, mais alors ça va vous coûter très cher, à moins que vous ne préfériez aller directement au tribunal !

    Grand patron a accédé à toutes mes demandes sans exception…..
    Je suis partie le coeur gros, j’ai laissé chez eux presque 4 ans de ma vie à leur construire un service en totalité….
    Le jour de mon départ, Grand patron : C’est dur hein de partir !

    Je n’ai pas su quoi répondre, moi qui d’habitude ait la réplique facile…

    16 novembre 2010 at 17:12
    • Reply MamaFunky

      merde alors ! (désolée pour la vulgarité mais la ca ne vaut pas autre chose !)
      C’est vraiment dégueulasse ce qu’il t’a fait !! Tu deviens quoi maintenant ?

      16 novembre 2010 at 18:12
      • Reply marie

        Et bien maintenant, je prends le temps de vivre (après avoir bossé 10 ans non stop sauf vacances depuis la fin de mes études), je m’occupe de ma fille, je développe mes « ateliers » et je continue à passer des entretiens, beaucoup d’entretien….
        Je suis maintenant confrontée à un autre souci, avant il fallait des diplômes pour travailler, aujourd’hui c’est le monde des autodidactes et les gens diplômés font peur !!!!

        16 novembre 2010 at 19:33
  • Reply Sabine

    moi le jour de mon départ mon big boss n’est même pas venu me saluer… Il est resté enfermé dans son bureau à faire mine d’être sur occupé comme d’hab

    quelle lacheté quand même!

    enfin, aujourd’hui j’ai retrouvé un travail donc je croise les doigts pour la prochaine grossesse!! (pas tout de suite)

    16 novembre 2010 at 22:11
  • Reply LMO

    Ouais, on connait toutes des histoires comme ça malheureusement.
    Quand je suis tombée enceinte de Mouflette, je me suis faite virée de mon contrat de qualif… Ce qui était assez dramatique parce que sans contrat, l’école ne me gardait pas, et va trouver du boulot enceinte!
    J’ai ainsi dû arrêter mon BTS en deuxième année, comme ça…
    Bon, ce n’est pas très grave pour moi car j’ai ensuite repris mes études, mais ça fait quand même peur!!

    Etre mumpreneur me tente énormément, mais je n’ai pas vraiment d’idée de boîte à monter.

    Sinon, mon article sera en ligne demain pour ton concours! :-)

    16 novembre 2010 at 23:14
    • Reply MamaFunky

      Heureusement que tu as pu reprendre tes études ! Mais bon s’ils virent même les futures mamans de l’école, où va-t-on ?!?!
      J’attends avec impatience demain de lire ton portrait de MamaFunky version LMO ;)

      16 novembre 2010 at 22:31
  • Reply marievdk

    Pour moi ça a été très dur (la séparation surtout) mais le comble c’est le jour où tu galères pour trouver qqun quand la crèche ferme pour grève et que finalement tu poses une journée et que ton boss te dit « ahhh faites des gosses!!! »….oui et le mien c’est le plus beau na!

    16 novembre 2010 at 23:42
    • Reply MamaFunky

      Bah il doit être content ton patron que sa femme garde ses mômes quand ils sont malades !
      Tous les mêmes ces mecs franchement :p

      16 novembre 2010 at 22:32
  • Reply sparkle

    J’ai de la chance de bosser en libéral!!! Le patron, c’est moi, et j’étais super contente pour moi quand je me suis annoncé ma grossesse!

    17 novembre 2010 at 01:06
  • Reply Sa chambre, c’est sa bulle ! | Le Blog de MamaFunky

    […] demander si tous les patrons sont aussi frileux devant des femmes enceintes ou jeunes mamans ? Cf mon article là) Elle voulait une déco simple et rigolote pour la chambre de son fils, à des prix abordables. […]

    19 novembre 2010 at 07:08
  • Reply MissBrownie

    Ma N+1 est totalement bipolaire, elle me rend chèvre, je n’en peux plus!
    Le pire, ce sont les réunions qu’elle met le soir. Cette semaine, 2 fois je suis arrivée en retard à la garderie pour récupérer mes enfants. Je ne veux pas d’une vie de folie comme ça.

    Mon rêve : devenir Mampreneur moi aussi… Enfin du moins réussir à vivre en travaillant de chez moi.

    19 novembre 2010 at 11:22
    • Reply MamaFunky

      bah oui c’est tellement plus marrant les réunions tard le soir !
      pfff pauvre fille, elle ne doit avoir que son boulot dans la vie, c’est pour ça ;)

      Il ne tient qu’à toi de réaliser ton rêve. Moi j’y travaille ;)

      19 novembre 2010 at 11:44
  • Reply Djule

    Il est vrai que malheureusement la plupart du temps cela se passe comme ça…
    Mais pour vous donner un peu d’espoir dans ce monde de C*** cela peut aussi très bien se passer.

    L’année dernière, il y a un tout petit peu plus d’un an j’ai appris que j’étais enceinte… On était ravie, sauf que j’étais au chômage depuis peu… Vive la crise!
    3 jours après, je reçois un appel d’une boîte ou j’avais bossé en free quelques mois avant et qui me dit : « On créé un nouveau poste, on a tout de suite pensé à toi, on aimerait t’engager… » Là, gros moment de panique, d’angoisse, de crise de larmes….

    Le lendemain, je vais au rendez vous pour discuter avec les boss. Quand j’arrive il m’avait déjà préparé un contrat et tout et tout… Moi toute gênée, je leur dis : « Je suis ravie que vous ayez pensé à moi… Mais je dois vous dire, je viens d’apprendre que je suis enceinte. »
    Un gros silence dans la pièce, qui m’a semblait une éternité, alors que je pense qu’il n’a pas dû durer bien longtemps au final… Les boss se regardent, et me souhaitent la bienvenue… Et j’ai commencé la semaine suivante.

    J’ai eu une super grossesse au boulot, comme hors boulot. Avec des boss compréhensibles…
    J’ai repris mon boulot depuis quasiment 2 mois et c’est cool!

    En conclusion, ça peut aussi super bien se passer…

    25 novembre 2010 at 09:06
    • Reply MamaFunky

      et bah !
      c’est tellement rare ce genre de situation ! tu as bien de la chance :)

      25 novembre 2010 at 11:09

    Leave a Reply