Protéger ses enfants sur le net

Je suis une maman, et je travaille sur internet. Deux raisons qui me poussent à me soucier dès maintenant de la sécurité de mes enfants sur internet. Je m’y prends un peu tôt car ils sont encore petits (3 et 6 ans) et ne réclament pas encore de tablette ou d’aller sur l’ordinateur.
Mais je sais que ce jour arrivera, et bien trop vite.

Pour cause, à la rentrée de ma Titie en CP, la maitresse nous a expliqué que les enfants allaient avoir des cours sur Internet et ses dangers. Donc bon, finalement, je ne m’y prends pas si tôt que ça.

Parmi tous les outils que nous avons à notre disposition, il y a le contrôle parental. Souvent compliqué à installer, à paramétrer…. Personnellement ce genre d’outils m’a toujours laissée très perplexe.
Sinon il y a le cadenas sur l’ordinateur. Où, la panne de Wifi. Deux outils vraiment très efficaces, mais est-ce bien une solution que de priver les enfants d’internet ?

Alors, j’ai pour vous l’outil presque idéal. Je dis « presque » parce que certains trouveront toujours à redire, et que nulle n’est infaillible. Mais j’aime bien le concept. Donc je vais vous en parler plus en détails.

Il s’agit de Kids-OK. Ce n’est pas un logiciel qu’on installe sur son ordinateur. C’est un site sur lequel on se connecte, et auquel nous allons lier le compte Facebook de notre enfant.

Celà suppose donc d’avoir accès à son compte Facebook me direz-vous. Et oui cet outil n’est pas là pour que vous espionniez vos enfants. Il est là pour que vous les surveilliez et les mettiez en garde si nécessaire.
Il veut un compte Facebook pour ses 13 ans ? Dites-lui « OK, moi je veux en échange un compte Kids-OK ».

Donc une fois que vous avez lié votre compte Kids-OK au compte Facebook de votre 13-ans, vous allez pouvoir surveiller ses cyber fréquentations.

En gros voilà donc à quoi ressemble votre tableau de bord Kids-OK.

tableau-de-bord-kids-ok

Le premier encart en haut à gauche, vous indique la sécurité générale du compte. En gros, plus le pourcentage est bas, plus vous avez de notifications à vérifier. Ces éléments en attentes, se trouvent dans la sidebar à gauche, dans les petits ronds rouge (amis, publication, photos,…)

Dans l’encart d’à côté, en haut à droite, vous avez la répartition de l’activité de votre enfant sur Facebook (photos, commentaires,…). DE là vous pouvez voir les différentes publications postées sur le mur de votre enfant, et les accepter ou non, selon que les jugez dangereuses ou pas.

kids-ok-validation-contenu

Si vous estimez qu’il y a un danger, le fait de cocher « danger » ne supprimera pas la publication du mur de votre enfant. A vous maintenant d’agir et d’aller lui demander qui est cette personne, de parler avec votre enfant pour juger vous, s’il y a danger ou pas.

Si on continue de descendre sur les différents encarts, on trouve ensuite 2 encarts qui vous donneront des indications sur la durée de connexion, répartie sur la semaine.

Ensuite pour aurez 3 autres encarts relatifs aux amis de votre enfant. Combien en a-t-il, qui est le dernier ajouté et avec qui converse-t-il fréquemment.
A partir de ces encarts, vous aurez là aussi des liens vers les nouveaux amis de notre enfants, à valider ou non. Encore une fois si vous avez un doute, à vous d’en parler avec votre enfant.

Enfin, la dernière ligne d’encarts vous présente les derniers messages privés reçus. Vous ne verrez que les premiers mots du message, et de qui il provient. C’est tout, pour préserver l’intimider de votre enfants. Si vous jugez un message, un peu trop bizarre, sortez le jeu de la maman inquiète et perlez-en avec votre enfant.

Vous l’aurez compris, Kids-Ok vous fournit donc toute une série d’indicateurs qui vous permettrons d’aider votre enfant à surfer aussi tranquillement que possible sur Facebook.
Il ne s’agit donc pas là de limiter l’usage qu’il peut faire d’internet. Il s’agit de mettre en place une relation de confiance à l’aide de Kids-Ok, entre votre enfant et vous?. En lui expliquant les risques d’internet, mais tout en lui faisant confiance.

Kids-Ok ne fait que mettre à votre disposition un outil. A vous de l’utiliser en bonne complicité avec votre enfant. Personnellement je suis plutôt convaincue. Après, je pense qu’arrivé à un certain âge, si votre enfant, ou plutôt votre ado veut contourner votre surveillance il trouvera toujours un bon moyen de le faire. Mais si vous avez préparé le terrain avant, en discutant avec lui et en le mettant en garde des dangers éventuels du web, tout devrait bien se passer.

Grace au code ci-dessous, vous allez pouvoir bénéficier de 30 jours d’essai gratuits, soit 15 jours gratuits de plus que pour un internaute qui n’aurait pas ce super funky code.  Vous pourrez ainsi vous faire votre propre avis sur l’outil Kids-OK. J’espère quqe vous en serez aussi convaincue que moi.

carte_promo_mamafunky-kids-ok

Suivre:

2 Commentaires

  1. 9 octobre 2014 / 08:41

    Hello,

    Je ne connaissais pas et ma petite est bien trop petite encore :-P, d’ici là, il y aura peut-être d’autres « trucs » et même que Facebook aura évolué mais en effet, je trouve cela assez intéressant… Parce que moi aussi qui travaille sur Internet, je vois tous les « dangers » pour les enfants.

    Belle journée !

    • 9 octobre 2014 / 09:19

      C’est tout nouveau. Et je trouve ça vraiment intelligent. Car le parent est également impliqué. Il n’est pas juste « flic », il aide son enfant à se protéger. Il l’éduque. D’ici là bien sûr nos enfants auront grandis et le net aura surement évolué. Mais tout ça prend le bon chemin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *