Le monde ne tourne pas rond

Et quand je dis ça, vraiment je pèse mes mots !

J’ai malheureusement assisté et vécu 2 scènes de vie que je n’aurais jamais imaginé vivre dans ma vie.

Deux histoires, distinctes et pourtant si similaires. Deux histoires dans lesquelles des enfants sont pris en otage, et sont victimes.

Pour celles qui me suivent sur facebook, vous êtes au courant. Pour les autres je fais faire bref :

Premier soir, au square après l’école, je m’assois sur un banc à côté du nounou (et je dis bien « nounou » et non pas « assistante maternelle »). Elle a l’air de s’occuper de 2 enfants : une petite fille de 18 mois environ et d’un petit garçon que je connais bien, puisque mes enfants jouent souvent avec lui le week-end.
Elle en avait visiblement après lui car elle lui parlait mail. Limite comme à un chien, et encore un chien, bien souvent on lui parle mieux que ça…
A un moment le petit revient vers le banc et là, elle l’attrape par le bras, le lève (ses pieds ne touchent plus terre) et elle le jète par terre. La scène se déroule sous une dizaine de paires d’yeux, mais je semble être la seule qui soit abasourdie.
Le petit tombe par terre à 4 pattes, le visage par terre. Il ne pleure pas, j’en déduis qu’il ne s’est pas blessé. Heureusement.

Il retourne jouer avec ses copains et à un moment se retourne face à moi et la je découvre des traces sur son visage. Je me lève, m’approche de lui. Il me connais donc se laisse faire. Il saigne. De la lèvre. Du nez.
Je lui demande si ça va, s’il a mal quelque part. Non il ne se plaint pas. Je le prends par la main et l’emmène vers sa nounou qui est là, sur son banc, en train d’écouter de la musique.
Je lui dis de regarder ce qu’elle a fait à cet enfant. Et là elle se lève telle une furie, se colle à moi et me demande de quoi je me mêle.

Elle a jeter l’enfant à terre punaise. Je me mêle de ce que j’ai vu. Je me mêle de cet enfant qui saigne de la lèvre. Parce que j’ai assisté à une scène surréaliste.
Non madame il n’est pas tombé tout seul, vous l’avez jeter !
Je la préviens que je connais les parents et que je vais les prévenir. Vivement que le week-end arrive que je les croise au parc !!!!!

Nos enfants ne sont-ils pas censés être en sécurité lorsqu’ils sont avec leurs nounous ? Ne sont-ils pas censés être choyés, apaisés, éduqués ?

Mais visiblement cette dame oublie que j’ai 2 enfants, car elle m’explique que ce n’est pas moi qui le garde TOUTE la journée !
Et bien madame, changez de métier si vous ne supportez pas les enfants ! Non mais sérieusement c’est le comble !

Ce ci est la première partie d’une longue série. La seconde partie s’est déroulée le lendemain dans un autre square. J’étais avec une amie, son bébé dans son landau et son ainée de 6 ans. Une enfant donc.
La fille de mon amie rentre dans l’aire de jeu et oublie (c’est une enfant je le rappelle) de fermer la porte de l’aire. Là bondit une nounou (encore une fois je me permets de préciser une nounou et non pas une assistante maternelle) qui engueule carrément la fille de mon amie. Elle lui crie dessus tout ça parce qu’elle n’a pas fermé la porte.

Pourquoi ne pas lui dire la même chose gentiment, en fait ? Ca marcherait peut-être mieux qu’en hurlant ? Je ne sais pas, une idée comme ça…

Mon amie répond immédiatement (normal c’est sa fille) en lui disant calmement mais fermement que ce n’est pas une façon de parler à un enfant. La nounou sort alors de ces gonds (la maitrise de soi et la patience ne sont-elles pas des qualités que doit posséder une garde d’enfants?) et sort de l’aire de jeu. Elle fonce vers mon amie et son landau. Elle se met à l’injurier d’une violence telle que je ne peux pas rester muette.

Ayant été témoin de la scène je me permets de couper cours à la discussion en disant qu’effectivement, dit calmement ça aurait été mieux. La nounou se tourne alors vers moi et me menace, la main levée.
Je lui demande ce qu’elle compte faire ainsi ? Elle m’explique qu’avec les enfants c’est comme ça, il n’y a que comme ça qu’ils comprennent… Euh…. ….

Et je lui dis OK mais là en en fait c’est moi que vous menacez. Vous aller me taper ? la violence et la colère se lisent dans son regard. Elle est en colère et moi j’avoue qu’à ce moment je n’en mène pas large.
Je lui dis qu’elle n’à qu’à me taper (au moins j’aurais pu aller voir les flics direct), mais heureusement pour moi, elle réussi à se contenir.

Heureusement mes enfants étaient loin ils n’ont rien vu, mais la fille de mon amie est effondrée et paniquée. Avec sa maman on essaye de la rassurer. Puis chacune repart chez elle. En rentrant chez moi avec mes loulous, je repasse devant l’aire de jeux. J’entends qu’on m’interpèle. Je le retourne et là je suis face à 5-6 nounous, debout au milieu des enfants qu’elles gardent. Elles m’insultent, me traitent de tous les noms, en ponctuant leurs injures de magnifiques doigts d’honneur.

Voilà mesdames au devant de quoi vous allez en laissant vos enfant à des nounous sans aucune qualification. Oui mes mots sont durs. Mais je suis en colère.
Parce que ça pourrait être mes enfants. Les vôtres.
Parce que ces mamans n’ont probablement pas le choix que de choisir ce genre de personnes pour garder leurs enfants.

ours en peluche

Mais que vont-ils devenir ?
Qu’apprenent-ils à cet âge si naïf et insouciant.
Est-ce que la violence doit faire partie de leur apprentissage de la vie?
Est-ce que les mots « pute » et « connasse » doivent-ils faire partie de leur vocabulaire ?

On retire bien des enfants à leurs parents pour maltraitance. Mais qui est chargé de surveiller les enfants gardés par des nounous si peu attentionnée. Qui protège ces enfants ?

Suivre:

107 Commentaires

  1. 24 septembre 2014 / 06:44

    Mon Dieu. J’avais vu pour la seconde histoire mais pas pour la 1ere sur FB, je suis outrée !
    Tu as la possibilité de faire un signalement à la PMI, au moins pour la 1ere nounou qui est clairement maltraitante et qui devrait se faire retirer son agrément sans délai.
    Juste en y allant et en expliquant ce à quoi tu as été témoin, et le nom de l’enfant, elles devraient retrouver la nounou.

    As tu croiser les parents ? Qu’en disent-ils ?

    J’ai été ass.mat. et j’ai été effaré de voir que n’importe qui peut avoir l’agrément et qu’il n’y a aucun contrôle « surprise » pour vérifier les bonnes conditions d’accueil.
    Ce qui m’a fait choisir le congé parental et la crèche pour mes enfants, même si, c’est sur, il y a aussi beaucoup de nounous supers !

    Comment va la fille de ton amie ? Elle s’est remise de sa peur ?

    Bon courage

    • 24 septembre 2014 / 07:19

      impossible d’en parler à la PMI car ces nounous ne sont pas des ass mat… Elles n’ont pas de qualifications et ne dépendent d’aucun organisme.

      • Valérie T
        24 septembre 2014 / 21:24

        Comment ça ? ce sont des nounous au black ? Elles travaillent bien pour une société, non ?

        • 24 septembre 2014 / 22:32

          au black je ne sais pas, mais elles n’ont pas de qualification. Et bien souvent oui c’est du black mais dans le cas présent je n’en sais rien

  2. 24 septembre 2014 / 06:53

    J’ai vu passer ton tweet avant hier et j’étais outrée. As tu pu, as tu osé en parler a la maman finalement ?

    • 24 septembre 2014 / 07:20

      malheureusement je ne la connais pas plus que ca et je n’ai pas son telephone. Je dois attendre de la croiser au parc ce WE….

  3. 24 septembre 2014 / 08:09

    Je suis choquée de lire ça … Ma mère a expérimenté la même chose quand elle était petite, une nounou violente, vulgaire et sale qui gardait 9 gamins. Même plus de 40 ans après ça laisse des traces.
    J’ai choisi une assistante maternelle pour mon bébé, elle m’a l’air douce et gentille et m’a été recommandé, je suis confiante mais ce sera dur de le laisser quand même, on n’est jamais sur de rien !

    • 24 septembre 2014 / 10:51

      Au moins la tienne dépend de la PMI. Tu as quand une institution référante en cas de probleme. Ce n’est pas le cas dans mon histoire.

  4. kikine31
    24 septembre 2014 / 08:12

    Une nounou n’est pas forcément assistante maternelle ?

    • 24 septembre 2014 / 10:53

      Non ! Une assistante maternelle pour avoir cette qualification doit obtenir un agrément. Et elle dépend de la PMI. Ensuite, ce qu’on appelle nounou, c’est comme une babysitter. Quelqu’un sans aucune qualification pour garder des enfants.

      • Mél'
        16 novembre 2014 / 00:34

        Attention à ne pas confondre la « nounou/babysitter » qui est généralement une « tite jeune » (=étudiante) qui garde des enfants pour se « faire de l’argent de poche » (eh oui, garder des enfants en périscolaire -le soir donc- ça rapporte pas beaucoup soyons honnêtes) et l’auxiliaire parentale (dont je fais partie) titulaire -comme moi- du CAP Petite Enfance :-)

        La différence entre les auxiliaires parentales et les étudiantes recrutées par les familles c’est : 1) on est diplomée (pas les étudiantes) 2) on est des professionnelles reconnues (pas les étudiantes) 3) garder des enfants et NOTRE MéTIER et NOTRE PASSION (et non une façon de se faire des sous)

        Sur ce…

  5. maman gaelle
    24 septembre 2014 / 08:55

    J’ai été nounou pendant 4 ans dans une famille de 5 enfants, j’avais tous les jours 4 de ces 5 enfants a m’occuper, je n’avais AUCUNE qualification et pourtant je ne les ai jamais maltraité. Au contraire, cela fait plus de 5 ans que je ne les garde plus et j’ai toujours des nouvelles régulierement ! Tu ne mets pas toutes les nounous dans le meme panier mais je me sens forcéement concerné car j’ai été nounou (et pas ass mat) et je n’avais AUCUNE qualif ! Et pourtant je connais des ass mat qui ont qualif et exp et ce sont pourtant de trés mauvaises nounous.

    • 24 septembre 2014 / 10:54

      Mais je suis d’accord avec toi, il ne faut pas généraliser. Je parle là de cas bien précis de nounous qu’on trouve essentiellement à Paris, où la garde d’enfant est un véritable casse-tête. Bien souvent les mères n’ont que CE choix, et ces nounous le savent.
      J’ai d’ailleurs expérimenté la même situation avec ma grand-mère lorsqu’elle était en fin de vie avec ses gardes… La maltraitance atteint tous les âges.

  6. cleopat
    24 septembre 2014 / 09:23

    Pas rassurant du tout, tout ça !
    après t avoir lue, à la place des parents qui ont une nounou, je m arrangerais pour que quelqu’un de confiance la suive au parc, afin d’ observer son comportement !

    • 24 septembre 2014 / 10:56

      ce qu’il faudrait c’est réglementer la garde d’enfant. Il y a les assistantes maternelles. OK. Mais je pense qu’il devrait y avoir également une qualification spéciale pour les nounous aussi. Qui dit qualification différent dit salaire différent également.
      ET que sans qualif, on ne puisse pas garder d’enfants à temps plein comme ça

  7. celine
    24 septembre 2014 / 10:12

    Oups les connasse. ….désolée ce n est pas bienveillant mais bon. Oui changer de métier elles n ont que ça a faire….ça ne me choque pas malheureusement bcp sont comme ça….des parents en pleine conscience d autres non…

  8. 24 septembre 2014 / 10:22

    Vous pouvez toujours vous ou votre amie déposer un main courante (1 nounou qui lève la main suivi de 5/6 nounous qui vous insultent, et vous menacent, ça s’appelle de l’intimidation) , et si les enfants sont du même quartier, ils y a des chances que vous fréquentiez les même commerçants, voir même que vous les croisiez avec leurs parents, à votre place je raconterai tout ça dans le quartier.
    Honnêtement je serai vous je crois que j’aurai filmé la/les scène(s).

    • 24 septembre 2014 / 10:57

      C’est certain ! la plupart des enfants, je les recroise le week-end avec leurs parents !!!! Donc oui on se connait tous de vue.

  9. 24 septembre 2014 / 10:26

    Moi aussi j’ai assisté à des scènes vraiment moches au square et je me suis faite engueuler par une nounou parce que j’avais osé intervenir dans une chamaillerie entre frère et soeur qui tournait mal. Elle m’a crié dessus même quand j’étais déjà loin…
    Je me faisais la même réflexion que toi : que fait-on à nos enfants ?
    Je crois qu’il y a là un vrai problème de société. Merci de lancer le sujet !
    Bises

    • 24 septembre 2014 / 10:58

      Oui mais alors quelle solution ? Créer un véritable statut avec une qualification et un agrément pour qui veut garder des enfants ? Et être hors-la-loi si on ne l’a pas ? Moi je suis pour. Mais et l’Etat que fait-il ?

  10. 24 septembre 2014 / 11:28

    Je suis tombé sur votre article qui a été partagé sur une groupe FB d’assistante maternelle.

    Je suis effaré que de telles histoires puissent se produire. Certes j’ai déjà eu moi-même affaire avec ce que j’appelais « le gang des nounous du parc », mais il s’agissait plutôt de médisance entre elles ou de comparaison sans cesse entre elles sur leurs conditions d’emploi (paie, congés, etc)… beaucoup de nounous adorent se monter la tête contre les parents, bon sur ce point c’est aussi le cas de certaines assmats également.

    Allant chercher tous les jours ma fille au parc, j’observe des fois un peu de loin comment ça se passe, je n’ai heureusement jamais constaté de telles situations. Ce genre de maltraitance est tout simplement hallucinant, il faut absolument que vous le signaliez aux parents de cet enfant au plus vite. Essayez de ne pas attendre ce WE.

    Attention au risque de la généralisation cependant : il y a quantité de nounous à domicile qui sont de qualité, même si elles n’ont pas reçu de formation.

    De la même manière certaines assmats, bien que formées et agréées laissent parfois à désirer, quand ce n’est pas pire : on me reporte souvent des cas de maltraitance. Les PMI ne font pas toujours bien leur boulot…

    Pas simple le sujet des nounous…

    Alexis

    [instant pub] : c’est en raison de toutes ces problématiques que j’ai décidé il y a 2 ans de créer http://www.nounou-top.fr Sur le site on peut consulter des profils détaillées des nounous, et j’ai récemment introduit la possibilité pour des parents de recommander leur ancienne nounou. Leurs avis apparait alors sur leur profil. C’est bien souvent la meilleure garantie que la nounou, l’assistante maternelle ou la babysitter est fiable.

    • 24 septembre 2014 / 11:50

      Oui bien sûr je ne généralise pas. Je parle là de 2 cas bien précis.

  11. 24 septembre 2014 / 11:35

    Je suis effondrée par ce que tu racontes, d’autant plus que je suis directement concernée : mon fils est en garde partagée avec une nounou non diplômé (cela dit, elle est en train de préparé son diplôme en parallèle).
    J’ai envie de croire que ces sorcières que tu as croisées en un laps de temps aussi rapproché sont des exceptions. En effet, ma nounou est admirable, les enfants n’ont jamais eu la moindre égratignure. Je vais moi aussi au square, et c’est des PARENTS que j’ai vu avoir des comportement similaires. Enfin, j’ai moi aussi été nounou pendant deux ans (quand j’étais étudiante et que je vivais à Londres, et je n’ai jamais eu ce type de comportement). Alors certes, il faut dénoncer les comportements de maltraitance, mais non qualifié par un diplôme ne signifie pas incompétent ou maltraitant. Le contraires est également vrai.

    • 24 septembre 2014 / 11:52

      Bien sur que non qualifié ne veut pas dire incompétent. Et l’inverse est également vrai. Mais ces exception commence à se généraliser un peu trop.
      Encore un cas dont je n’ai aps parlé dans mon article, croisé dans le rue hier. Une nounou (ass mat je n’en sais rien) qui a claqué derrière la tête un des enfants qu’elle garde… Comme ça en pleine rue…

      • 24 septembre 2014 / 21:32

        C’est clair que ces comportements sont tout simplement révoltants… Et en plus, tu te fais menacer, c’est le comble. Tu me diras si tu arrives à voir les parents du premier enfant. Si c’était le mien, j’aimerais qu’on me le dise.

        • 24 septembre 2014 / 22:31

          yes je te dirai. Mais j’ai peur de la réaction. MA mère à l’époque ou j’étais gamine, avait alerté une maman, et s’était faite rembarrer direct….

  12. 24 septembre 2014 / 11:59

    Ça me gène un peu cette stigmatisation des « nounous / baby-sitter » car ne pas être qualifiée ne signifie pas incompétente, comme tu l’as précisé plus haut.
    On ne jette pas un gamin par terre, qu’on soit nounou, assistant maternelle, parent ou que sais-je. Point barre !
    Tu sais, je passe beaucoup de temps au parc et il m’arrive régulièrement de voir des touts-petits (souvent des bébés !) échapper à la vigilance des assistantes maternelles pourtant qualifiées…
    La baby-sitter qui va chercher mon fils à l’école est formidable, alors ne les mettons pas toutes dans le même panier !

    • 24 septembre 2014 / 13:39

      loin de moi l’idée de les mettre dans le même panier. Ce que je dis c’est juste que n’étant pas Ass Mat, on ne peut pas prévenir la PMI. Simplement les parents et encore faut-il les connaitre…
      Je suis bien consciente que la qualification ne fait pas tout. Et comme le dit plus loin une amie, la malveillance peut aussi venir des parents ou grands-parents.

      Désoléee si mon message n’était pas clair :(

      • 24 septembre 2014 / 16:28

        Ah dans ce cas je comprends mieux ! T’en fais pas, ma remarque n’avait rien d’agressif, ce n’était pas du tout un jugement :)
        En tout cas tout cela est bien inquiétant !

        • 24 septembre 2014 / 16:58

          Pas de problème, j’ai reprécisé plus bas dans un autre comm, la différence entre nounou et Ass Mat. Et j’explique que qualif ou pas qualif il y a maltraitance et c’est ca qui est aboninable.
          Et maintenant il y a intimidation (en ce qui me concerne). Pas de pac cet aprem pour mes loulous.

  13. Bullequipetille
    24 septembre 2014 / 12:00

    Coucou ma belle!

    Le plus triste c’est que cela arrive aussi avec des ass mat.. oui oui!
    Mais aussi avec les parents et les grands parents…
    Les violences physiques et verbales sur les enfants nous entourent…

    Le we dernier dans un square j’ai vu une mamie (toute chic) mettre une claque a une gamine qui venait de « bousculer » sa petite filles (les 2 pépettes avaient a peu près le même age 18-24mois)…

    Après je ne pense pas que la qualification nous protège complètement des personnes malveillantes… Une de mes anciennes ass mat m’avait raconté connaitre des collègues (donc ass mat) qui filaient des medocs aux enfants pour les faire pioncer ou les garder « calme »!
    La qualification permet de filtrer un peu bien sur et surtout de donner des repères de soins, des reflexes… mais pas de rendre bienveillant…

    Allez bon courage
    Bisous

  14. 24 septembre 2014 / 12:08

    Purée ça donne envie… j’espère que ma nounou n’est pas comme ça purée…

  15. 24 septembre 2014 / 12:17

    Face à ça limite la seule solution est de filmer pour publier et dénoncer… Que les parents sachent au moins…
    J’ai une amie qui avait changé d’assistante maternelle car elle trouvait le comportement de sa bébé fille changée en sa présence, elle avait prévenu la PMI de ses soupçons. Un an plus tard la police l’appelait car les enfants avant et après sa fille avaient été maltraités et ils voulaient son témoignage.

    En tout cas c’est encourageant, moi qui vais sûrement galérer dans un an à trouver un moyen de garde, je me sens super bien là !!

  16. 24 septembre 2014 / 12:30

    J’ai halluciné en lisant ton article. C’est affreux…
    Il y a aussi des assistantes maternelles qui font des choses horribles (laisser un enfant seul dans l’appartement pendant plusieurs heures, laisser l’enfant dans le garage, laisser l’enfant sans surveillance car on papote avec les autres copines ass mat…) donc ce qui est arrivé avec ces nounous pourrait très bien arriver avec des ass mat mais effectivement là on aurait un recours pour les dénoncer afin qu’elles perdent leur agrément. Pas facile du coup quand on ne peut dénoncer à personne car une nounou ne dépend de personne…
    Mais c’est scandaleux. Le fait de crier sur les enfants au lieu de leur expliquer calmement et le fait de soulever un enfant par le bras pour le jeter à terre et qu’en plus il soit blessé mais qu’on ne fasse rien.
    Je pense que si j’avais une nounou et pas une ass ma et qu’on me rapportait ce qu’elle faisait à mon enfant, je tenterais par tous les moyens de trouver une autre solution (quitte à prendre des congés le temps de trouver), jamais je ne laisserai ma fille à quelqu’un qui maltraite les enfants parce que y’en à marre…
    Quelle horreur…………….

  17. 24 septembre 2014 / 12:31

    Mais quelle horreur ! J’ai totalement confiance dans mon assistante maternelle qui considère mes enfants comme ses petits enfants. Elle a presque 55 ans, c’est une maman et elle adore son métier.

  18. 24 septembre 2014 / 12:32

    Je suis auxiliaire parentale, mais j’ai mon agrément d’ass mat, je suis une nounou. Et malheureusement, je fais le même constat que toi au parc.
    Hier encore, une nounou a crié sur un grand de 5 ans:
    « Tu viens le prendre ton goûter ou quoi? ».
    Il était 16h30 les enfants sortaient de l’école, heureux d’être au parc, il n’y avait pas mort d’homme, mais parce qu’il n’est pas venu immédiatement elle lui a crié dessus.
    Je vois des nounous avec 4/5 enfants. Toute la journée, c’est long c’est dur. J’ai moi même des jumelles de 15 mois en garde, et un grand de 4 ans qui va à l’école la journée. Et les temps à trois sont fatigants, mais j’essaie de garder mon calme, toujours, c’est être professionnel, et souffler quand on le peut. Bref, tout ça pour dire que ce métier est fatigant et que quand on est pas capable de supporter les enfants on ne le fait pas!
    Je n’ai jamais vu de maltraitance physique au parc, je vois juste ses nounous à discuter sur un banc. Personnellement, je cours après les deux petites de 15 mois je n’ai pas le temps de m’asseoir et de discuter!!!
    Je pense que les bonnes nounous sont malheureusement rares. J’ai beaucoup de demandes de mamans qui me voient au parc justement. Ce qui est surprenant, mais qui avec du recul ne m’étonne guère quand j’en vois certaines agir.
    Le métier de nounou est mal vu, je le vois de plus en plus sur la blogo, c’est navrant!
    Je suis une bonne nounou, j’adore les enfants, je suis passionnée par mon métier, et je ne supporte pas celles qui gâchent et abiment notre image.

  19. 24 septembre 2014 / 12:39

    Quelle horreur ! Je t’avoue que ça ne m’étonne guère. J’ai entendu pire, notamment une nounou qui allumait le gaz pour endormir l’enfant qu’elle gardait (véridique … ), la mère de l’enfant a été prévenue par une autre maman grâce à un mot dans la poche du manteau de l’enfant. Elle avait entendu la nounou en parler au square. L’enfant a gardé des séquelles neurologiques.
    Bref, tout ça pour dire que malheureusement de la maltraitance on peut en voir partout, chez les assistantes mat, les nounous, les parents. C’est triste et ça fait drôlement peur. Je dois faire garder mon bébé quelque temps par une nounou, et tout ça me conforte dans l’idée de passer par une agence spécialisée !

    J’espère vraiment que tu verras la maman du petit, que tu pourras la prévenir.

  20. 24 septembre 2014 / 12:59

    Ça fait froid dans le dos mais ça ne m’étonne pas vraiment. Déjà entre mamans ce n’est pas toujours évident de tomber d’accord sur certains grands principes alors avec une personne extérieure qui ne se sent pas concernée…la galère !

    Je n’ai pas encore d’enfant mais j’ai toujours voulu rester à la maison les trois premières années de leur vie…pour limiter « la casse » !

    Je crois que je n’aurais pas eu ta patience…mais au moins ça a évité la violence. Les personnes qui crient le plus sont rarement celles qui agissent…

  21. jessica
    24 septembre 2014 / 13:06

    Je comprends votre réaction, la violence ne se justifie pas dans ce genre de situation.
    Mais pour le cas 1, je considère que certains enfants sont tellement mals éduqués de nos jours que ça pousse malheureusement des nounous à réagir de manière excessive. Le gosse doit surement mal lui parler à longueur de journée, sinon il aurait lui-même réagit autrement face à cette agression. Donc il y a un travail à faire temps chez les parents que chez la nounou.

    Aujourd’hui, les enfants ne parlent plus correctement à leur parent , on peut juste le voir à la sortie des classes.Bien évidemment, c’est la faute aux parents!! mais si ensuite vous engagé une nounou et qu’elle est confronté à ce genre de gosse irrespectueux, qui crache et insulte à longueur de journée faut pas s’étonner que cela se passe mal.

    Donc non à la violence!! mais parents jouer votre rôle de parents , une nounou est là pour aider, non pour éduquer.

    • 24 septembre 2014 / 14:07

      Je ne suois pas vraiment d’accord avec vous. Dans le cas n1 il se trouve que je connais l’enfant qui a été maltraité. Il n’avait rien fait. Même pas ouvert la bouche. C’est un enfant très bien élevé, qui a tout juste 2 ans.
      Et quand bien même, un « mauvais » comportement de la part d’un enfant de 2 ans, ne justifie en aucun cas la violence ! JAMAIS !
      Je me permets de préciser que les personnes dont je parle sont des nounous qui gardent des bébés et enfant de 3 ans maximum. Ce sont des bébés.

    • Bullequipetille
      25 septembre 2014 / 09:52

      Répondre à un « mauvais comportement » d’un enfant par la violence, n’a JAMAIS aidé ni éduqué les enfants!

      Si l’on veut accompagner un enfant il faut lui montrer la voie et l’exemple…
      Nounou ou parent d’ailleurs…
      Mais la nounou joue forcement un rôle dans l’accompagnement de l’enfant surtout si celui ci reste toute la journée avec elle…

      Et personnellement je vois plus dans les squares de mauvais comportements d’adultes que d’enfants…

  22. 24 septembre 2014 / 13:08

    mon dieu déjà ta première histoire m’avait remué … tu as réussi à parler à la mère du petit ???

    • 24 septembre 2014 / 14:07

      NOn malheureusement j’attends de la voir au parc SAmedi

  23. 24 septembre 2014 / 13:19

    Mon dieu, je suis absolument choquée et outrée par ce que tu viens nous raconter là ! Et ce sentiment d’impunité et de toute puissance, mais on croit rêver … franchement, si tu peux, ça mériterait d’aller plus loin. Je ne sais pas comment j’aurais réagis à ta place, j’espère que comme toi, j’aurais eu le courage d’intervenir. (Là, toute suite, je remercie je ne sais pas qui d’avoir eu une place en crèche pour chacune de mes filles !!!)

    • 24 septembre 2014 / 14:08

      le truc c’est que je ne sais pas très bien comment faire pour aller plus loin. C’est un sacré engrenage tout ça.

  24. 24 septembre 2014 / 13:32

    Ohlalalallaa heureusement ici ya pas de nounous mais que des ass mat, bref des personnes qui normalement font cela car elles aiments leur metier et les enfants.
    Ca me sidere je ne sais pas comment jaurai reagit mais je crois que jaurai soit peter un cable soit jaurai eté figer de sideration
    Pufffff

  25. Ma'
    24 septembre 2014 / 13:34

    Il faut en parler aux parents car bien souvent, il n’y a que comme ça qu’ils pourront le savoir….
    Mes enfants ont été gardés par des nounous (ils le sont toujours mais ils sont grands), toutes très très bien, sauf une… Disons qu’à recouper des éléments (entre ce que les enfants voulaient en dire, attitude générale de cette personne.. et allusions à des « bizarreries » rapportées par d’autres mamans qui la croisaient au parc), cette personne n’a pas terminé sa période d’essai. Ca nous mettait dans la panade en terme d’organisation mais en 3 mercredis, elle avait réussi à ce que nous n’ayons pas confiance et que les enfants ressentent une insécurité psychologique (ma fille n’avait pas 2 ans, elle avait des maux de ventre seulement le mercredi ! ). Honnêtement, j’ai été contente que la « bande des mamans » me rapporte ce qu’elles avaient trouvé louche (même si j’ai préféré les fois où elles m’ont dit « ta nounou, elle est top avec tes enfants » soyons bien d’accord ! )…
    Tu ne connais pas bien les parents de ces enfants mais au pire, ils t’enverront bouler genre « melez vous de vos affaires »… tout comme ça leur donnera à réfléchir, à mettre bout à bout d’autres éléments… Car ce type de comportement de la part d’une personne à qui on confie ses enfants est totalement inadmissible…

    • 24 septembre 2014 / 14:19

      J’espère qu’ils ne m’enverront pas bouler. Je ne les connais pas hyper bien. On se croise tous les week-end au parc… O,n verra bien

  26. 24 septembre 2014 / 13:42

    Mon dieu, incroyable ! Ça me conforte dans mon idée de m’occuper moi-même de mon fils, en attendant d’avoir une place en crèche. Heureusement que tu t’es manifestée, même si tu as dû subir des insultes. Si le petit garçon de la première histoire avait été le mien j’aurais voulu savoir d’où viennent ses blessures, et tant pis pour la nounou, on aurait porté plainte.

    • 24 septembre 2014 / 14:09

      j’espère que la maman réagira comme ca

  27. 24 septembre 2014 / 13:45

    Bonjour MamaFunky. Pour avoir été « nounou » sans qualifications durant trois années et avoir assisté à de nombreux faits semblables à ceux que tu décris, ton article me touche énormément pour différentes raisons.

    En premier lieu, je me permets tout d’abord de réagir à cette phrase : « Parce que ces mamans n’ont probablement pas le choix que de choisir ce genre de personnes pour garder leurs enfants. ». C’est faux. Énormément de parents ont tout à fait le choix, ils pourraient engager une assistante maternelle qualifiée, mais que se passerait-il alors ? Il faudrait la payer plus cher, et elle serait armée d’une convention collective bien précise qui stipulerait que son travail est simplement de garder les enfants, et non pas de faire le ménage, la vaisselle, de passer au pressing, ou autres caprices des parents qui estiment que puisqu’une personne passe du temps chez eux la journée pour s’occuper des enfants, elle devient de fait leur bonne à tout faire. C’est la principale raison pour laquelle les parents se tournent vers ces femmes inexpérimentées dont tu parles : elles sont prêtes à tout accepter. Et force est de constater que malheureusement, énormément de parents ne sont pas au courant de ce que leurs enfants subissent lorsqu’ils sont absents. Il y a aussi les profils de parents qui le savent mais s’en moquent parce qu’après tout, « une petite gifle, c’est pas si grave » (entendu de mes propres oreilles, après avoir moi-même rapporté à un papa l’attitude révoltante de sa nourrice avec sa fille).

    Lorsque j’étais nourrice, je gardais quatre enfants âgés de 6 mois à 4 ans, donc un hyperactif et une surdouée (avec toutes les complications d’empathie et de sensibilité que cela implique). Laisse-moi te dire que ça remuait bien ! Et certains soirs, je rentrais chez moi en larmes tant la journée avait été dure. Mais je n’ai jamais levé la main sur l’un d’entre eux, car je considère qu’on n’a nullement besoin d’user de force pour se faire entendre ou respecter par un petit être qui fait le tiers de notre taille, et que si on en est incapable, il faut changer d’approche (ou de métier). Dans cette optique, je suis intervenue de nombreuses fois face à d’autres nourrices qui avaient la main lourde sur les « punitions » : claques, fessées, je te jette par terre, je te hurle dessus devant tout le monde, voire je t’insulte… Alors que tu as 3 ans ! Et je me suis bien sûr attiré les foudres des « gangs de nounous » comme on les appelle lorsqu’on n’en fait pas partie mais qu’on les subit… Mon avantage était que puisque j’étais en charge de 4 enfants (qui étaient du coup souvent la source de leurs remontrances car hyperactif = envahissant auprès de tout le monde, et surdoué = pose régulièrement des questions qui dérangent), le simple stress d’en perdre un de vue parce qu’une de ces femmes m’aurait accaparée me faisait monter dans les tours immédiatement, et j’étais prête à en venir aux mains avec elles plus rapidement qu’elles ne l’étaient de leur côté. Je m’en suis donc toujours plus ou moins tirée sans problème, mais nous n’étions clairement pas les bienvenus au parc, tous les cinq. Qu’à cela ne tienne, nous allions plutôt au musée ou dans des parcs bien plus grand, où les gens étaient plus sympathiques, préférant les petits parcs de quartier uniquement le matin, lorsque les gangs sont occupés à faire le ménage chez leurs employeurs.

    Tout cela pour dire que je rejoins totalement ta révolte et ton avis sur la question. Je suis très inquiète d’avoir assisté à tout cela, et je me demande également dans quelles conditions grandissent ces enfants… Eux qui ne demandent qu’à être aimés et à s’amuser, ce qu’on leur donne en retour de ces espérances est bien triste. Je sais que lorsque je serai moi-même maman, si je suis obligée de prendre une nourrice, il me faudra bien du temps pour lui accorder ma confiance. À noter également que mêmes les assistantes maternelles qualifiées sont parfois une horreur ! La mienne me donnait régulièrement des tapes sur la tête et me mettait au coin sans raison parce qu’elle n’aimait pas que je pose des questions ! Pensant que c’était normal et que je n’étais simplement pas digne de son affection, je n’en ai pas parlé durant deux ans, jusqu’à laisser échapper le récit d’un évènement devant ma mère qui m’a retirée de sous sa garde illico presto. Aujourd’hui encore, je ne comprends pas qu’elle ne se soit pas davantage méfiée de la personne à qui elle me confiait chaque jour, dès le début. Et je ne comprends pas non plus tous ces parents aveugles, ça me dépasse.

    • 24 septembre 2014 / 14:14

      Bonjour Bobbie !
      C’est un point intéressant que tu soulèves et dont je n’ai pas parlé effectivement. Il est vrai que souvent ces personnes font en plus, d’autres taches ménagères dans le foyer duquel elles sont employées. Il est vrai que ça doit également bien arranger certains parents.

      MAIS est-ce que tous ca donne le droit à ces femmes de mal se comporter avec les enfants ? Pourquoi choisir les enfants comme souffre-douleur ? Qu’elles voient ça avec les parents directement ce serait plus normal ?

      • 24 septembre 2014 / 16:03

        Je n’avais pas vu qu’un commentaire soulevait très bien ce point que j’ai évoqué plus bas.

        Quant à tes questionnements: c’est tout simplement de la violence – vengeance. Bien sûr que les enfants n’ont rien à voir, mais ces femmes – parfois en situations précaires, retournent la violence qu’elles vivent contre un objet indirect, l’enfant des employeurs. Elles peuvent difficilement en parler avec les parents car elles n’ont pas de pieds d’égalité, de contrat, de droits en somme. Si elles refusent un salaire / un nombre d’heures / des tâches ménagères, elles sont remplacées par plus conciliantes …

        • 24 septembre 2014 / 17:07

          C’est donc un circuit sans fin ? Il n’y a donc aucune solution, rien que nous puissions faire pour protéger nos enfants ?
          Je suis d’accord avec toi et ce que tu dis est vrai. C’est ça le plus terrible.

    • 25 septembre 2014 / 00:36

      Bobbie je me permets de rebondir sur votre commentaire.

      Je ne suis pas d’accord : les parents qui emploient une nounou à domicile le font pas systématiquement pour « éviter » la convention des assistantes maternelles et pouvoir demander des tâches de ménage à volonté ou abuser de leur employée…

      En région parisienne (et dans d’autres régions de France) il est tout simplement très dur de trouver une place de libre chez une assmat. Alors après avoir essuyé un NON de la part de la crèche, un « PAS DE PLACE » de la part de toutes les assmats du quartier, et bien il reste les nounous à domicile; et dans bien des situations heureusement qu’il y en a ,sinon beaucoup de parents auraient de sérieux problème pour pouvoir aller travailler…
      Ça a été notre cas avec ma femme lorsque nous avons cherché une garde pour notre première fille, nous avons donc pris une nounou en garde partagée.

      Je suis un peu gêné aussi que les nounous à domicile soient présentées comme le dernier recours, une sorte de solution de garde à éviter autant que possible. Il y a énormément de perles pour qui ce métier est une véritable vocation !

      Ce type de garde offre pourtant plus de flexibilité aux parents : ne pas nécessairement devoir habiller l’enfant le matin, plus de flexibilité pour les horaires, pas de soucis en cas de maladie, etc…
      et effectivement la possibilité de demander qq tâches domestiques.

      C’est d’ailleurs prévu dans la définition d’une nounou à domicile donné par leur convention collective; car oui il y en a une aussi ;)
      ————————————
      http://www.fepem.fr/documents/10163/19737/CCN+PE
      « employé familial auprès d’enfants non titulaire du certificat de qualification professionnelle (C.Q.p.) “garde d’enfants” (niveau 2)

      Assure en priorité le travail et la responsabilité auprès des enfants de tous âges.
      Selon les directives des parents, assure le travail effectif lié à la présence des enfants notamment : préparation de leurs repas, entretien de leur linge, habillement, toilettes, promenades, trajets, nettoyage de leurs chambres, salle de bains, cuisine, etc.
      Contribue à l’éveil des enfants.
      Si l’employé effectue d’autres tâches familiales et ménagères, celles-ci sont du travail effectif. »
      ————————————–

      C’est donc un réflexe naturel pour les parents qui se disent « ma nounou ne garde qu’un enfant ou deux (par rapport à une assmat qui peut en garder jusqu’à 4), et en plus à l’heure elle est payée 2x plus ».
      Tant qu’à faire autant lui demander d’autres petites choses (comme les feraient par exemple une maman au foyer).

      Et là il faut être très prudent et c’est à chaque parent de juger ce qu’il peut être demandé en fonction de l’âge de l’enfant.
      En garde partagée avec 3 enfants il est tout à fait inconcevable de demander de faire du ménage par exemple.
      Si la nounou garde un seul enfant qui fait 2h30 de sieste il ne me parait pas délirent de lui demander de maintenir un peu les pièces de vie des enfants propres et ordonnées plutôt que de se caler devant la télé.

      Mais vous avez clairement raison : beaucoup de parents abusent et en demandent beaucoup trop…

      Certaines nounous à domicile ont reçu des formations (mais clairement en région parisienne ce n’est pas la majorité). C’est d’ailleurs de la responsabilité des parents employeurs que de lui proposer de compléter cette formation. (Un peu comme votre employeur peut vous proposer des formations à votre travail).
      Peu le font et c’est dommage.

      Enfin pour revenir sur le fond de l’article : ces cas de maltraitance me bouleversent également. J’ai connu la sensation horrible que de devoir laisser son enfant tout en sentant un malaise vis à vis de la nounou.

      Dans bien des situations on peut se retrouver piégé avec une nounou sans savoir quoi faire :

      Nous la notre nous avait annoncé une opération 15 jours après le début de la garde. Elle nous avait proposé sa cousine soit disant pour garder nos enfants une semaine. On avait accepté… elle n’est jamais revenu et obligé de continuer avec cette personne que nous n’aurions pas choisi de nous même et qui toutes les semaines nous disait « elle rentre dans 15 jours ».
      Clairement nous n’avions pas confiance en elle, tout communication était impossible. La moindre question interprétée comme un reproche, impossible de savoir comment s’était passée une journée, etc..
      Nous n’avons jamais suspecté de mauvais comportements de sa part avec les enfants, mais avec nous par contre c’était vraiment difficile.

      C’était à l’époque tellement difficile de retrouver quelqu’un d’autre qu’on est resté comme ça un moment; avant de finalement mettre un terme à cette situation.

      On a ensuite eu un nounou qui a bossé 7 mois sous une fausse identité…

      Puis enfin notre perle actuelle :)

  28. 24 septembre 2014 / 13:47

    Je ne connais pas vos lois en France, puisque je suis du Québec… Mais dans n’importe quel situation de violence faites aux enfants ici, un signalement aux policiers (flics) aurait été de mise. Je parle bien sûr des menaces qu’on vous a faites ou encore et surtout du cas du jeune garçon violenté par sa nounou. Nous avons également ce problème à trouver des (ici gardiennes) nounous ou (ici éducatrices) des assistantes maternelle et il arrive que les parents soient si dépassés qu’ils tolère ce genre de comportement… Pour ma part un signalement à la DPJ (protection de la jeunesse) aurait été même intéressant à signaler… On aurait même entendu cette sordide histoire aux nouvelles du soir question de choqué la population! J’espère ce tout cœur que les parents de cet enfant on été prévenu et ont changés de nounou!

    • 24 septembre 2014 / 14:16

      En fait c’est un peu compliqué de savoir à qui rapporter ce fait. La police c’est sûr. MAis sans aucun nom, elle risque de ne pas chercher beaucoup plus loin…
      J’espère voir la maman au parc ce week-end pour la prévenir

      • 24 septembre 2014 / 21:10

        En réalité, la Police est bien plus au fait de toutes ces attaques qu’on ne l’imagine ! J’ai déjà discuté avec des mamans qui étaient allées porter plainte après insultes / intimidations, et les flics avaient répondu qu’ils étaient tout à fait au courant de ce qui se passe dans les parcs. Ils ne font peut-être pas grand-chose, manque de preuve ou de faits légitimes (et sachant que si l’on va porter plainte, 50 nounous viendront derrière démentir nos propos), mais ça ne peut que profiter aux mauvaises personnes de se taire sur le sujet. Plus il y aura de plaintes, et plus il y aura de chances que ça bouge.

        • 24 septembre 2014 / 22:33

          Oui c’est pas faux. Je vais y penser et certainement aller porter plainte.

  29. 24 septembre 2014 / 13:52

    Je suis super choquée par ce que tu as vécu au parc, c’est fou cette violence et cette impunité qu’elles ont.
    Le pire c’est que les parents ignorent leurs comportements et leur confient leurs enfants en toute confiance.

    • 24 septembre 2014 / 14:17

      c’est ca !!!! Quelle naïveté et inconscience

  30. 24 septembre 2014 / 13:55

    La première nounou de mon fils (ass mat aggrée) lui mettait des féssées… Après cela il a été tres dur de refaire confiance… Et puis j’ai trouvé une super nounou… je lui fais confiance comme à une amie.
    En terme de garde d’enfants il existe le meilleur comme le pire et il faut faire un choix au milieu de tout ça c’est très angoissant!!

  31. 24 septembre 2014 / 14:01

    Aie aie aie !
    Horribles ces deux histoires.
    Moi aussi j’ai été nounou, sans qualif. Tout se passait bien je vous rassure tout de suite !
    Avant de m’engager, le papa m’a fait venir chez lui. Quand je suis arrivée, les enfants se cachaient pour me faire une blague et il m’a laissé jouer avec eux un moment. Ça peut déjà être un moyen de voir comment passe le courant entre la nounou et les enfants. Après, j’imagine qu’une nounou maltraitante sait se montrer douce devant les parents.
    Lorsque le papa rentrait le soir, c’était au moment où je donnais le bain aux enfants. Il ne montait pas tout de suite, je ne l’entendais pas toujours rentrer. Je ne pense pas qu’il me surveillait, plus qu’il avait besoin d’un temps de décompression après le travail, mais encore une fois, ça peut être une astuce pour voir comment se conduit la nounou quand elle se croit seule avec les enfants ?
    Petite, j’ai aussi eu une nounou très limite, j’ai fini par en parler à mes parents qui m’ont retirée de chez elle, heureusement.
    Courage aux parents, et rappelez-vous, soyez méfiants, mais on est quand même beaucoup de nounou à aimer vos bambins, et à les « éduquer » selon vos règles.

    • 24 septembre 2014 / 14:18

      Oui oui heureusement il y a d’excellentes nounous et ass mat. !!!! HEUREUSEMENT!

  32. 24 septembre 2014 / 14:28

    Même si je me doutais que ce genre de personne existait j’en reste pas moins choquée… Comme tu le notes si bien..le monde ne tourne pas rond ! Je trouve que les gens se renferment de plus en plus dans de la colère, du stress et en deviennent vraiment méchant et ne savent plus se contrôler, même devant des enfants…

  33. 24 septembre 2014 / 14:52

    Bon j’avais suivi l’histoire sur FB mais du coup là oui le fait qu’elles ne soient pas qualifiées m’interpelle, elles exercent avec quelle couverture (notamment juridique, au niveau assurance et tout)? elles ont quel statut? tu le sais peut-être du coup par rapport à la maman du petit que tu connais… j’avoue j’ai du mal à comprendre…. et oui c’est inadmissible de laisser des personnes comme ça s’occuper d’enfants….

    • 24 septembre 2014 / 15:23

      Alors voici quelques points de précisions
      Une assistante maternelle agréée accueille les enfants chez elle.
      Une demande d’agrément doit être faite et elle suit ensuite une formation de 60h obligatoire.Son agrément lui ai délivré pour 1, 2 ou 3 enfants.

      Une nounou, exerce au domicile des parents (ou des familles dans le cadre de garde partagée), sans aucune formation. C’est une employée à domicile, au même titre qu’une femme de ménage peut l’être.

      Plus d’informations ici :http://www.pajemploi.urssaf.fr/pajeweb/faq.jsp

  34. 24 septembre 2014 / 14:57

    Je suis scandalisée de lire ces mots. Je n’avais jamais imaginé que ça puisse exister !

    • 24 septembre 2014 / 15:19

      Et bien si! Et je réitère mon commentaire précédent, ca arrvie aussi chez les personnes agées qui sont obligées de prendre des gardes la journée car invalides…

  35. 24 septembre 2014 / 15:03

    Cette histoire fait froid dans le dos. Je l’avais lue hier sur FB et elle me donne le même sentiment en la relisant ici. Je n’ai jamais assisté à des faits similaires, mais je crois que c’est la crainte de tout parent, de ne pas se rendre compte que son enfant n’est pas entouré, choyé ni aimé comme il se doit, voire dans certains cas graves, maltraité. Car oui, malheureusement un manque d’attention et des paroles dures au quotidien font beaucoup de mal également. Tu cites ici un comportement très agressif de la deuxième nounou, envers tout le monde (adulte, enfant) c’est très choquant et ça paraît fou de ne pas s’en rendre compte en tant que parent. Cache-t-elle bien son jeu devant les parents?
    J’ai de mon côté une super assmat qui aime mon fils comme si c’était son petit fils, elle lui dit d’ailleurs régulièrement qu’elle l’aime et il a des câlins et bisous à volonté. Elle ne lui crie jamais dessus (elle me dit qu’il ne faut jamais crier sur un enfant). Il ne la pousse pas à bout même s’il est plutôt turbulent (c’est un enfant pas une poupée de cire, ceux qui se plaignent de ça devrait juste se dire que c’est un comportement normal), mais comme beaucoup d’enfant il est beaucoup plus sage avec elle qu’avec nous, et même s’il la poussait à bout c’est une femme posée en mesure de réagir en tant qu’adulte responsable, sans élever la voix et surtout pas frapper.
    Etant au parc tous les soirs avec lui il m’arrive de voir des nounous/assmat (on ne différencie pas les 2 à 1ère vue) qui délaissent un peu les enfants. C’est beaucoup moins grave que ce que tu décris, mais rien que ça, ça me fait mal au cœur. Lorsque je crois des doubles poussettes qui font du shopping à Promod ou les courses à Carrefour je me demande bien quel intérêt trouve l’enfant dans cette activité (rémunérée par les parents il faut bien le rappeler) et je suis soulagée de me dire que pour mon fils ce n’est pas comme ça. Mon assmat attend que je vienne le récupérer pour aller faire ses courses, elle préfère l’emmener au parc pour qu’il s’amuse.
    Je suis révoltée en lisant ton texte et je suis contente que tu le partages. Je pense qu’effectivement il y a eu amalgame dans la lecture de qualif / non qualif, car comme tu le dis si bien en réponse aux commentaires ce n’est pas ce que tu voulais dire, ni ce qui est important, l’important c’est le caractère et comportement de la personne. Je rajoute simplement que nous sommes nombreux à être obligés de passer par une nounou/assmat car notre dossier en crèche est refusé. Après on a le choix de la prendre agréée et de la choisir après entretien, adaptation, mais c’est un choix « imposé » par le manque de places en crèche. En l’occurrence, je ne regrette pas mon choix sur la personne en lisant ça.
    Bref, tout ça pour dire qu’il faut en parler, faire remonter aux parents concernés, pour que tout le monde soit plus vigilant au quotidien. Car tu as réagis, mais tu dis que personne d’autre n’a réagi. A nous de faire que cela change et que ces comportements soient sanctionnés.

    • 24 septembre 2014 / 15:18

      Merci pour ton commentaire !!!
      Effectivement si chaque enfant avait une place en crèche, tout irait pour le mieux… …

  36. 24 septembre 2014 / 15:51

    Etant en congé parental, je fréquente pas mal d’ass mat’ (ou nounous, je n’en sais rien à vrai dire). J’en ai vu des merveilleuses à qui je laisserai mes fils les yeux fermés tellement elles sont douces, patientes et attentives.
    J’en croise aussi virtuellement, ayant un blog d’activités manuelles pour enfants, et là encore elles semblent vraiment attentives aux besoins des enfants.

    Mais à côté de ça, je vois aussi des ass’ mat’, pas aussi violentes que ce que tu as vu mais de la douce violence quotidienne.
    Des exemples me viennent à l’esprit :
    – une qui critique l’enfant (2 ans 1/2) en discutant avec d’autres adultes, à chaque fois que je la vois, alors qu’il est juste à côté et entend tout (et j’ai vu la même « forcer » le môme à faire une photo souvenir d’eux 2 avant la rentrée scolaire puisqu’elle ne le garderait plus… )
    – laisse un bébé de 6 mois hurler dans la poussette pendant qu’elle papote avec les copines et quand quelqu’un lui fait une remarque, elle lui colle un bib’ qu’il doit boire tout seul, toujours dans la poussette, sans aucun contact,
    – laisse les bébés emmitouflés dans leur combi d’hiver à la bibliothèque (genre 30-45 minutes) pour pas s’embêter à les déshabiller pendant que les plus grands vaquent à leurs occupations (il fait chaud à la bibliothèque, c’est derrière de grandes vitres)
    – laisse bébé de 3 mois pleurer dans un transat parce qu’elle parle et que « les bébés faut que ça pleure »
    – récupère un petit qui marche à 4 pattes (donc pas vieux) et qui pleure parce qu’il s’est fait cogner par un plus grand qui descendait du toboggan en disant « j’te l’avais dit de pas aller près du toboggan, tu n’écoutes jamais ! »
    – dit à un petit de faire dans sa couche parce qu’elle n’a pas envie de l’accompagner aux toilettes (pourtant équipés pour les enfants),

    Et j’en passe… Ce serait bien que les mamans aient une copine en congé parental pour surveiller… mais c’est clair que ça fait peur de laisser ses enfants. Même si ce n’est pas une violence aussi forte que ce que tu as vécu, pour des tout-petits c’est déjà beaucoup.

    • 24 septembre 2014 / 17:06

      Oui ce n’est pas aussi fort, mais c’est déjà trop

  37. 24 septembre 2014 / 15:58

    Mon dieu, si les parents savaient ce que subissent leurs pauvres petits bouts. C’est vrai que la violence peut toucher à n’importe quel niveau, qualif, sans qualif, jeune, vieux … et que le travail avec les enfants est assez particulier, en ce qu’il faut être vigilant en général mais aussi dans ses gestes, ses paroles, ça demande une énergie considérable.

    Par contre, – et ça ne justifie en rien la violence, mais ça explique parfois le choix de personnes un peu douteuses – j’ai connu beaucoup, beaucoup de parents qui chipotent sur les tarifs horaires, qui mettent beaucoup trop d’heures sur le dos d’une seule nounou (une personne tout à fait normale, craque plus facilement après 50 heures par semaine), voir qui maltraitent leurs nounous (des histoires à faire froid dans le dos), et qui finalement devraient réaliser qu’ils confient leurs gamins parfois 6/7 jours à une personne avec qui il faut être en totale confiance / totale harmonie / total accord.

    En tant que nounou dans les milieux expats – donc je ne connais pas trop Paris pour le coup, j’ai pu être à bout (je suis partie, avant que ça ne puisse mal tourner), et j’ai pu en voir à bout, en revanche, sans jamais attendre ce niveau.

  38. 24 septembre 2014 / 16:06

    Malheureusement tellement criant de vérité ton article ! ça fait peur…
    Je n’ai à ce jour jamais fais appelle à une nounou, et j’avoue que ce n’est pas demain la veille que je le ferai (je précise que papi et mamie se font une joie de nous les garder, mais pour ces autres personnes qui n’ont pas le choix…).
    Bonne continuation !

  39. 24 septembre 2014 / 16:06

    Je suis effondrée de te lire. Effondrée car tu as peut être lu mon article sur la maltraitance de ma fille. Je dis maltraitance car c’est le mot utilisé quand on fait mal à quelqu’un. Ici s’en est. Aujourd’hui je paie les pots casses et je me sens terriblement mal à cause du regard des gens.
    Ma fille à été violentée au point de l’amener faire un certificat médical le jour de sa pronation du coude. Aujourd’hui nous sommes dans un petit village et cette nounou est aimé de tous, je suis la méchante, je suis celle qui ment et je dois vivre avec le regard de ces personnes qui ne me croient pas même si je leur présente des preuves. Je parle de l’expérience de bouclette qui fait encore des cauchemars aujourd’hui mais ce regard sur nous est trop douloureux.
    Tout ça pour dire que souvent elles sont de plus protégées ces nounous. J’ai juste fait une lettre à la PMI pour expliquer que la nounou démissionnait pour le protéger contre un éventuel mensonge de sa part mais rien n’a été fait car ce métier est leur gagne pain…
    Aujourd’hui j’ai juste envie de m’enfermer chez moi avec mes filles car c’est l’auxi aujourd’hui qui pose un regard accusateur sur moi sans en connaître la raison qu’elle ne me donnera jamais.

    Je suis outrée par ce que tu as vu et vécu. Désolée pour toi, tu as du te sentir tellement mal et impuissante.
    Bisous

    • 24 septembre 2014 / 17:01

      mon Dieu!!!!! Mais c’est terrible !!!!!!! Je te rassure je suis la folle du quartier moi. Celle qui s’en prend aux nounous. Je n’ai meme pas osé aller au parc cet aprem avec mes loulous… Ras le bol. Soit tu ne dis rien et tu as la conscience bien lourde. Soit tu parles et bien souvent tu te fais insulter et intimider…. Je ne regrette pas ce que j’ai fait. Je le referait sans soucis. Mais c’est anormal.
      J’ai eu envie de vomir toute la soirée. Ma fille était en pleurs au moment de se coucher car elle connait le petit garçon et a tout vu…

  40. 24 septembre 2014 / 16:15

    Bonjour,
    Je suis désolée mais vraiment vraiment cette phrase me gène énormément :
    « Voilà mesdames au devant de quoi vous allez en laissant vos enfant à des nounous sans aucune qualification. »
    Je sais que la question a été soulevée, et que critiquer ouvertement les nounous n’était pas forcément ton intention hein, mais le fait est que cet article est en Une HC, et… voilà quoi, ça me gêne…
    Je suis Nounou quelques heures par mois (déclarée au SMIC du reste !), vraiment je gagne si peu sur un mois avec cette activité que c’est toujours plus pour rendre service et par plaisir que je le fait que pour l’argent. Je suis étudiante/chanteuse/artisan ce qui prend déjà pas mal de temps, c’est pour ça que je garde peu d’enfants. En ce qui concerne la garde de bout’choux Je n’ai aucune autre qualification que mon humanité et ma gentillesse.J’ai été jeune fille au pair, j’ai même été auxiliaire de vie scolaire quelques mois, mais AUCUNE vraie qualification. Et je n’ai jamais eu à hurler sur qui que ce soit.
    En revanche, j’ai lu un article et là vraiment ça m’embête parce que je ne me souviens plus du tout du blog, où une assistante maternelle négligente n’était pas allé voir un bébé endormi pendant plus de trois heures et à son retour le pauvre petit ange était malheureusement décédé (j’en ai encore des frissons) et malgré la demande des parents elle a conservé son agrément !!!
    Je pense qu’il y a des fous furieux partout.
    Alors pour le coup, le meilleur conseil que l’on puisse donner aux parents, c’est de rester une ou deux fois au début pour voir comment la personne s’en sort. La personne qui m’a engagé l’a fait et comme je la comprend ! C’est la prunelle de ses yeux, c’est sa fille ! Ou de poser des questions à ses enfants quand ils sont en âge de communiquer …
    Mais vraiment je ne pense pas que qu’il y ait une réelle différence entre Nounou ou AM… Ce qui compte le plus, c’est la personnalité, la patience, la réaction face à un danger est importante aussi. Avoir son agrément ne signifie par avoir un CAP petite enfance ! Et cela change tout.
    Voilà, je suis vraiment choquée parce que tu as vécu et je ne tolère pas ce genre de personnes, mais voilà attention à l’amalgame, il y a malheureusement des connes partout.
    Soyez donc vigilants de base !

    • 24 septembre 2014 / 17:03

      Tout à fait pas d’amalgame. Mais dans ce cas précis je parle de nounous sans qualif et pas d’ass mat., car les personnes à qui j’ai eu à faire ne sont pas ass mat. C’est tout.
      Loin de moi l’idée ou la volonté de dire que la qualif rend les gens plus sérieux. Ce n’est pas le cas. Malheureusement…

  41. Elodie
    24 septembre 2014 / 16:50

    Mon Dieu, ces histoires sont surréalistes… tu as eu beaucoup de courage de t’indigner là où d’autres n’en menaient pas large…

    • 24 septembre 2014 / 17:04

      bon je te rassure je ne faisais pas ma fière après…

  42. 24 septembre 2014 / 17:46

    Je suis abasourdie… Ma mère a été nounou et s’occupait très bien des petits qu’elle gardait. Elle les adorait et 15 ans après, elle prend toujours de leurs nouvelles… Donc effectivement, il faut pas généraliser… J’imagine que pour les deux cas que tu as vu, 100 autres font leur boulot correctement (du moins j’espère…). Mais voilà, si on tombe sur l’un de ces deux cas là, c’est tragique pour l’enfant…
    C’est pour ça que je suis incapable de laisser mes bébés à une nourrice ou une ass mat ‘même qualifié on peut être odieux…), j’aurais trop peur de tomber sur l’exception et laisser mon bébé à un monstre. Ce n’est pas forcément très rationnel… Mais on entend quand même beaucoup de choses sur les nourrices qui font n’importe quoi…

    • 24 septembre 2014 / 18:22

      Mais oui c’est évident qu’à côté de ces 2 cas, je peux te citer 10 nounous exceptionnelles, même plus !!!!

  43. 24 septembre 2014 / 20:25

    bonsoir

    ça fait flipper quand même :(
    quand j’ai choisi la nounou de mon loulou, j’en ai vu certaines qui m’ont fait « peur », mais celle que nous avons choisis nous a fait une bonne impression et mon instinct m’a dit que c’était elle la bonne

    • 24 septembre 2014 / 22:33

      Oui mais sans voulor t’effrayer ou t’inquiéter, ce n’est que ton instinct…

  44. 24 septembre 2014 / 21:11

    Quelle horreur! Je n’en reviens pas! Je suis abasourdie!

  45. 24 septembre 2014 / 21:37

    Hello!
    Je vis à Paris, et je vois très bien de quel type de nounous tu parles, sujet abordé justement avec une autre mère ce matin: elles sont flippantes, et ce que tu racontes ne m’étonne pas.
    Après, je me pose souvent des questions sur ces parents qui leur laissent leurs enfants.
    Si nous sommes si nombreux à voir ces défaillances, les parents concernés ne les voient-ils pas?

    • 24 septembre 2014 / 22:30

      bah je pense que non, puisqu’ils bossent et ne sont donc pas au parc…

  46. Moi
    24 septembre 2014 / 21:56

    Bon je ne vais pas refaire tous les commentaires, mais ce dont tu as été témoin et les autres témoignages m’interpellent tellement que ce que je retiens c’est surtout comment en est-on arrivé là et comment faire quand on est parent ?
    On veut et on devrait pouvoir faire confiance, en gros si on n’est pas fait pour cela alors on passe son chemin. Mais ces femmes nounous ou ass mat (sachant que la formation ass mat de 60h me faire sourire lorsque l’on connaît son contenu et le suivi fait par les services sociaux)ont elles conscience qu’elles font fausse route ? Le cycle de la violence, de la précarité sociale, de la misère culturelle est bien souvent là !
    Alors oui certains parents s’en accommodent, lorsqu’ils n’ont pas de place en crèche, ou bien ils optent directement pour la solution ass mat ou alors nounou + ménage + courses, en plus pour moins cher qu’un salaire d’ass mat, c’est quand même le top ! Se sont ils posé la question « est-ce bien raisonnable de charger autant la journée de quelqu’un dont la première préoccupation est mon ou mes enfants ? » Je ne parle pas des parents pour qui les cris, voire une fessée ou une claque sont une valeur d’éducation. Je parle des parents qui sont révoltés à l’idée que leur nounou puisse avoir un tel comportement (j’espère sincèrement que ce sera la cas des parents que tu veux alerter). Que le système nounou soit subi ou choisi, comment faire pour tomber sur la bonne personne, cela vaut aussi pour les ass mat, car oui certaines font leurs courses et leur ménage pendant leur journée de travail.
    Si on écarte la solution crèche, là ou on est quasi sûre à 100% du bien être de nos enfants, et là aussi il faut tomber sur la bonne équipe, pas de maltraitance, mais en terme de développement de l’enfant, on peut trouver le meilleur comme le pire (ma fille a stagné pendant sa dernière année de crèche car les activités proposées étaient d’un niveau tellement médiocre que tout ce qu’elle a appris c’est fait en famille, j’en attendais plus de la crèche de ce côté là).
    Alors côté parent on doit prendre conscience que nous sommes du côté recruteur et on essai d’être, ou bien on se renseigne pour être, un minimum fin psychologue au moment de l’entretien. Cela se prépare, comment se limiter aux questions « que faites-vous en cas de fièvre ? ». Il faut faire des mises en situations un peu plus originales et poussées que la norme. Une personne qui perd son sang froid facilement aura plus de difficultés à cacher qui elle est vraiment devant la question que « faites-vous si, alors que vous avez nettoyer le sol le matin, lors du repas de midi, mon fils renverse sa compote par terre en vous regardant dans les yeux ?  » Ben oui, autant la jouer enfant en pleine crise d’autorité ! Là ce n’est pas ce qu’elle dit qui compte (bien que tendre l’oreille peut être utile, on ne sait jamais si un « je le gifle direct » sortait au moins pas de faux semblant), c’est tout le reste, son visage ses yeux, son temps de réaction pour vous répondre. Quelqu’un qui doit réfléchir, oups là ? Réfléchir à quoi ? Ne pas lui crier dessus, ne surtout pas dire que je le tape ! Quelqu’un qui sait marquer son autorité de façon approprier auprès d’un enfant saura vous répondre sans attendre que naturellement une réprimande en utilisant les bons mots va être logique, mais qu’avant tout ce serait bien de savoir pourquoi il a sciemment renversé sa compote ?
    Est-ce que les parents qui ont engagé une des équipières de ton gang de nounous ont conscience de cela ? Les a-t-on sensibilisé au fait qu’une nounou ou ass mat ne se recrute pas en 10 mn, qu’ensuite il faut passer par un temps d’adaptation en notre présence puis en observation à distance sans que l’enfant sache que vous êtes là (ben oui on fait semblant de sortir et on revient sur la pointe des pieds, ou bien on suit de loin au parc) c’est pas mal de savoir comment se comporte son enfant en notre absence et très instructif sur les gestes et réactions spontanées de sa future nounou ! Et puis cela ne coûte rien de demander à son boulanger, etc. comment ils trouvent la nounou. On n’est pas obligé de tout prendre au pied la lettre, et on est pas obligé de devenir parano non plus mais …
    On ne naît pas parents on le devient, avec tout notre bagage, on a le droit de se tromper, mais a-t-on le droit d’être négligents ?
    Voilà comment je n’ai pas pu m’empêcher de réagir à ton post alors que tant a déjà été dit !
    Attention je ne suis pas naïve et sait parfaitement que certaines personnes sont d’excellents comédiens ! Mais on peut tenter s’en préserver en étant raisonnable dans nos demandes (ref nounou + ménage + courses) et en s’intéressant principalement à l’être humain qui est derrière ! Tout cela en attendant un jour rêvé où les parents qui demandent une place en crèche l’obtiendront et cela même s’ils ont des contraintes horaires importantes, ou bien que les nounous et ass mat soient toutes des personnes qui exercent ce métier par goût et pas par nécessité ou dépit … on peut rêver non ?
    PS : juste une réaction sur un commentaire, faire les courses est certes inintéressant pour la majorité des adultes, mais cela peut se transformer en véritable terrain de découverte pour un enfant, donc penser d’office qu’il serait mieux au parc à jouer, je trouve cela un peu réducteur, lorsqu’on sait que beaucoup d’enfants de maternelle et même de primaire ne savent pas ce que sont un poivron ou une courgette. A trop vouloir les préserver d’un quotidien lambda ils connaissent tout de la savane et de ses animaux mais qu’en est-il de ce qui les entoure ?

  47. 25 septembre 2014 / 18:54

    Coucou,

    J’avais suivi l’histoire sur Facebook mais je réagis quand même.
    Voilà pour qu’elle raison je n’ai jamais confié mon fils à une nounou, je l’ai mis en crèche et je peut te dire que j’ai vérifié chaque bobo si il y’en avais, je venais tantôt en avance , tantôt juste pour voir que mon fils était bien traité.
    Une amie à laisser sa fille à une nounou qui en apparence était parfaite pour aller travailler. Je lui ai conseiller de mettre une caméra caché chez elle car sa fille pleurée souvent ( plus que d’habitude sans raison ). Elle a posé la caméra, et mon dieu les images d’horreur qu’on a regarder! La nounou claquer ( y’a pas d’autres mots ) son bébé ( de 11 mois ) , de grandes claques, des coups de coussin, elle l’a balancé dans le parc! Après ça elle a emmener à l’hôpital car la petite pleurer et au final elle avait des choses de casser , elle a du restée hospitalisé.

    Ces nounous ne voit que l’argent et se fiche des enfants, je trouve que ce n’est pas assez contrôler et qu’on accède trop facilement à cette profession!

    En tout cas tu est resté calme, la nounou me parlais comme elle l’a fait, je lui aurai rentrer dedans^^

  48. 25 septembre 2014 / 20:58

    Ça fait froid dans le dos …j’ai changé d’assistante mat’ parce que cette dernière surveillait les enfants…elle ne jouait pas avec, ne les câlinait pas mais les surveillait à longueur de journée …quelqu’un qui exerçait son métier pour rester chez elle et faire tourner sa maison …résultat mon petit père n’a pas été correctement stimulé…bref je suis malheureuse et me sens coupable de ne pas avoir vu. Aujourd’hui, mon petit loup et chez une autre assistante mat’ très compétente , les enfants jouent, font de la peinture, des gommettes, du jardinage …une renaissance pour mon fils et aussi pour nous.

  49. Nathalie
    25 septembre 2014 / 22:02

    C’est critique… Que des parents fassent appel, au noir, j’imagine, à des personnes incompétentes et violentes pour s’occuper de leurs enfants, peut-être justement parce qu’il n’y a pas suffisamment d’assistantes maternelles (cela dit, j’en vois parfois auxquelles je ne confierai pas plus mon fils vu comme elles se comportent – ex. : elles se regroupent, laissent les enfants se débrouiller entre eux pendant qu’elles papotent !! Je ne vais certainement pas généraliser mais pour certaines, c’est vraiment le bon plan pour gagner pas mal sa vie sans bouger de chez soi…), de places en crèche… Tous les métiers de garde d’enfants, d’assistance à la personne (même combat pour les personnes âgées et handicapées) devraient largement être revalorisés et faire l’objet de vraies formations, plus longues et approfondies…

    Que le chemin est long, dès la petite enfance puis à l’école, vers une pédagogie positive, la mise en valeur des compétences, de la créativité de nos enfants : (

    En tout cas, fermer les yeux devant ces comportements est aussi grave que la violence elle-même et vous avez du mérite de vous y être opposée envers et contre tous !!

  50. 25 septembre 2014 / 23:12

    Pas trop de solutions à ce que je comprends en lisant tes réponses aux comm si ces femmes ne sont pas agrées, c’est flippant en effet, j’espère que tu croiseras la maman et pourras la mettre au courant… encore faut il qu’elle t’écoute :-(

  51. 27 septembre 2014 / 07:26

    Il y a une chose qui m’interpelle dans ton récit, c’est que ce petit garçon saigne de la lèvre et du nez, donc il a eu mal et il aurait dû pleurer, mais il a fait, semble t-il, comme si de rien n’était.
    N’est-ce pas la preuve qu’il a déjà reçu des coups et qu’il s’est endurci à ne pas montrer sa douleur parce que sa nounou le lui a interdit ?

  52. Babou
    7 octobre 2014 / 15:28

    Hello,
    Moi je voulais juste te dire : bravo d’être intervenue ! Car tu étais la seule à le faire alors qu’il y avait plein de monde au parc. Je pense qu’il ne faut pas hésiter !
    J’espère qu’elles se sont calmées et que tu peux retourner au parc tranquillement…

    • 7 octobre 2014 / 15:38

      je n’en sais rien, je n’y suis pas retournée. Je préfère éviter :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *