A Better Mum semaine #5

A Better Mum #5

Hello les filles

J’espère que vous avez passé une belle semaine ? Ici ce fut une semaine presque idyllique après la tempête du week-end dernier.

Récap de la semaine


Cette semaine fut une semaine royale : calme, sereine, sans cri ni hurlement… Et pour cause, je ne vous ai pas tout dit sur cette semaine #4, qui fut en vérité une semaine horrible.

Une de ces semaines où la tension monte crescendo toute la semaine pour exploser le week-end. Une de ces semaines où tes nerfs sont mis à rude épreuve, mais tellement que tu te sens bouillir de l’intérieur, mais tu t’interdis d’exploser car tu essaye de changer.
Une de ces semaines où tu te demandes ce que tu as raté pour ça se passe comme ça, où tu te demandes où est passé ton bébé-si-mignon et pourquoi s’est-il transformé en dragon !

En vrai cette semaine #4 fut une semaine comme ça, le week-end dernier encore pire. Une telle apothéose de stress et de tension que j’ai lâché les vannes et j’ai pleuré. Pleuré de détresse car je n’arrivais plus à comprendre et à communiquer avec mon fils.
J’étais fatiguée et à bout de nerf, et lui en profitait pour me rendre complètement folle.
Alors j’ai craqué.

Les nouveaux outils


Je dois dire que de me voir pleurer à remis les point sur les i, et que depuis, j’ai eu une longue conversation avec Warrior.

Il y avait beaucoup de jalousie en lui (sa soeur a été malade et est restée 3 jours à la maison). Il avait besoin lui aussi, d’avoir sa maman pour lui, mais je ne le voyais pas.

Cette crise fût donc l’occasion de mettre les choses à plat lui et moi et de repartir du de bonnes bases. Des bases d’amour et de tendresse. Car pendant notre  discussion je l’ai rassuré autant que je le pouvais, en lui disant que je l’aimais fort comme la Lune et que les règles et limites que je leur donnais ce n’était pas pour le punir, bien au contraire, mais pour qu’il grandisse sereinement.

Du coup la semaine s’est déroulée sans encombre. J’ai eu un petit garçon apaisé, calme et serein.

Les récompenses immédiates

Une autre chose dont je me suis aperçue, c’est que le tableau du comportement mis en place il y a quelques semaines avait ses propres limites. Et finalement rien ne vaut ma récompense/punition immédiate plutôt qu’à la fin de la semaine. LEs enfants sont encore petits pour maintenir des efforts sans récompense immédiate. Donc on a changé un peu le concept en proposant une récompense chaque jour s’ils le méritent évidemment.

Moins d’écran

Nous avons également stoppé tout écran, que ce soit télé ou tablette. Finito la fiesta des écrans à gogo.
Par contre si la journée avait été bonne et que Titie ou Warrior méritait une récompense, je leur accordais 15minutes de tablette. La récompense ultime !

Ils étaient ravis et moi aussi, car oui les écrans rendent les enfants complètement dingue. Et en leur accordant 15 minutes par jour, tournées sous forme de récompense, c’était parfait.

En contre partie, je leur accordais du temps à chacun, en solo, à faire des choses juste eux et moi, sans écran entre nous.

Avec Warrior on a fait des dizaines de jeux de société, à 2 ou parfois avec Titie. On a pris plaisir à jouer ensemble, et je dois dire que j’attends tout le jours ce moment où on va sortir le jeu de société du jour !

Avec ma Titie, ce fut moins funky car la pauvre a pas mal de devoir le soir. Mais on les fait dans une ambiance plus cool. J’arrête de me mettre la pression des devoirs, et dans le même temps de lui mettre aussi à elle. Tout se passe beaucoup mieux et tout le monde est content et serein.

Je constate après coup que ces écrans nous pourrissaient clairement la vie. Bon par contre attention je ne suis pas pour un foyer sans télé ni tablette. Mais je pense qu’il faut en doser l’usage, au moins pour les enfants. LEs écrans ont un tel effet néfaste sur leur comportement, une véritable drogue !

Le cerveau dans ma main

Sinon j’ai également trouvé une petite video explicative pour les enfants qui se crient dessus. C’est une peu le cas à la maison entre Tite et Warrior.

Peut-être cela pourra-t-il vous aider. Nous on va tester ça à partir de cette semaine.


Et votre semaines les mums ??? Racontez-moi comment ça s’est passé et si vous avez mi en place de nouvelles choses.

Suivre:

6 Commentaires

  1. Audrey G.
    10 octobre 2016 / 09:01

    Si tu as des idées pour les jeux de société, je suis preneuse. En tous les cas pas facile de trouver un jeu où on peut faire jouer 2 enfants d’âges différents (un qui sait lire, l’autre pas) ou même des niveaux différents. Je suis toute ouïe. Bonne semaine ma petite Julie

  2. 10 octobre 2016 / 11:55

    Ici aussi j’ai diminué les écrans. Ca n’est pas toujours facile mais je trouve en effet que même si sur le coup, les enfants semblent apaisés, une fois éteint il se transforme en véritable petit monstre ! Bon courage bises

    • 10 octobre 2016 / 12:26

      c’est clair c’est tout l’effet inverse qui se produit.

  3. 10 octobre 2016 / 12:24

    Coucou

    Alors moi (nous) j’ai de gros problèmes avec les écrans, depuis le début je choisi cette solution de facilité, j’ai beau savoir que ca pourri notre relation je ne sais pas quoi faire.
    Je suis une mère en carton mais j’aimerai changer.

    • 10 octobre 2016 / 12:34

      On choisit toutes cette solution de facilité. Mais c’est sans penser qu’il y a un revers à la médaille. Les écrans ne calment pas les enfants, mais les énervent au contraire. Depuis que nous avons réduit à 15 minutes par jour, Warrior s’endort en 10 minutes contre presque 1h avant.
      Il faut aussi apprendre aux enfants à s’ennuyer et à développer leur imaginaire. On doit jouer avec eux, oui, mais aussi les laisser se débrouiller. Courage je suis sûre que tu vas y arriver !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *