A Better Mum : Semaine #2

Better mum 2

Hello les filles !

On se retrouve pour le bilan de cette 2ème semaine !

Plutôt que de vous détailler ma semaine jour par jour, comme la semaine dernière, je préfère vous faire un résumer globale de ce qui s’est passé au sein de la famille.

Ce qui a été mis en place, ce qui en a découlé.

Les changements


On dit que les changements ont du bon, et c’est vrai, car les enfants ont tout de suite perçus le changement qui s’opérait. Ils ont été beaucoup plus calme, en début de semaine.

Du coup j’ai pu mettre en place notre petit rituel d’après l’école.

Déjà plus aucun ordinateur ne traine dans le salon. Mon travail est terminé pour la journée et je peux me consacrer entièrement aux devoirs de Titie et aux jeux avec Warrior.

D’ailleurs en rentrant, Warrior se détend un peu dans sa chambre seul pendant que je fais les devoirs avec ma fille. Puis on inverse, Titie se détend ou joue dans sa chambre, pendant  que je joue avec mon fils où qe nous « travaillons » avec la méthode des Alphas. Il est un peu jaloux de ne pas avoir de devoirs comme sa soeur, alors on apprend les sons pendant 10 minutes. Il est content et moi j’adore partager ce moment avec lui.

Pendant le week-end j’ai préparé mes menus de la semaine, comme ça j’élimine le stress du diner. Je sais déjà quoi préparer et du coup je gagne du temps.

On  ne parlera pas du contenu du diner qui ne plait jamais à tout le monde, mais ce sera une autre histoire.

Et les enfants


Et bien comme je vous le disais, en début de semaine c’était top. Mais comme à chaque fois, quand tout se passe TROP bien, il y a toujours un moment ou l’un des 2 kids tire sur la corde.

Mardi se fut ma grande qui a oublié la moitié de ses affaires en classes, et qui a été prise d’une flemme immense au moment des devoirs. J’avoue ca m’a mise hors de moi… Mais je me suis reprise et on a longuement parlé de l’importance e bien travailler à l’école. J’ai cru qu’elle avait compris… Jusqu’à jeudi où là encore il manquait des affaires…

Il faut que j’arrive à trouver un moyen pour qu’elle arrête d’oublier. Toutes vos bonnes idées sont els bienvenues.

Du côté de mon fils, il a été globalement plus calme et réceptif… Globalement. La fatigue prenant vite le dessus, il devient vite ingérable à partir du jeudi… La plaine Lune aidant… La fin de semaine a été dure. Et j’avoue, j’ai crié…

En fait c’est hyper dur de rester calme et posée quand sois-même on a la tête prise par autre chose, ou tout simplement parce que nous aussi on est crevé… Franchement à moins d’être surhumaine je ne vois pas de solution…

Le week-end


Le week-end est le moment que j’attends et redoute en même temps. Le fait que PapaFunky soit là rend les kids encore plus fous ! Ils font ça pour attirer son attention, sauf que PapaFunky part au quart de tour. Il faut dire que c’est agaçant ces enchainements de bêtises.

Better mum 2

Pourtant on n’a pas arrêté ce week-end en commençant dès Samedi matin avec le cours de patin à glace. Titie était ravie de reprendre la saison, et Warrior a eu son tout premier cours. J’ai été tellement heureuse quand en sortant il m’a dit de sa petite voix « Maman j’ai tellement adoré mon premier cours de patin ! ».

Better mum 2

Mais encore une fois à leur faire trop plaisir, on récolte des hurlements et crise de nerf au moindre refus… Et c’est ce qui s’est passé Dimanche matin quand on n’a refusé aux enfants je ne sais quel manège ou structure gonflable. Moi ça me gâche mon plaisir d’avoir voulu leur faire plaisir… Et ça plombe l’ambiance.

Je n’arrive pas à leur faire comprendre que dans la vie on ne peut pas toujours faire ce qu’on veut et que quand un parent dit non ce n’est pas négociable. Je vais persévérer dans ce sens en espérant que les crises de nerf de mon fils se calment avec le temps.

Et vous sinon, votre semaine fut-elle bonne ?

Suivre:

17 Commentaires

  1. Dorothee
    19 septembre 2016 / 09:55

    Merci. Ma semaine ? Je crois que j aurais pu signer de mon nom cet article. Merci de partager ce quotidien qui me rend moins seule.

  2. 19 septembre 2016 / 09:56

    C’est « drôle » mais c’est exactement ce que l’on vit avec les garçons. A toujours le proposer des choses ils semblent devenir blasé et au moindre NON de notre part c’est le drame. Ici aussi on essaie de moins crier mais j’avoue que les enfants ont ce don pour faire monter la mayonnaise !!
    Bonne semaine à toi Bises

    • 19 septembre 2016 / 12:02

      c’est clair qu’ils ont un don pour ça… C’est usant

  3. LUGUE THEBAUD PASCALE
    19 septembre 2016 / 10:17

    Pour les menus de la semaine, tu peux faire pariciper tout le monde dans les choix. S’il n’y a pas de consensus : 2 jours chacuns!Ainsi à table ils auront parfois ce qu ils ont choisi…
    Pour les colères : rester de marbre, faire comme si ça n’a aucune incidence. La remarquer est déjà lui donner de l’importance.
    Pour eux si ça te contrarie,c’est que ca marche! Donc ils recommenceront!
    Cependant après , à la maison: punir, mettre au coin ou isoler dans la chambre pour réfléchir à leur comportement.
    Ne pas oublier que le « NON » structure! !!!

    • 19 septembre 2016 / 12:03

      Le soucis c’est qui si je les laisse choisir, ce serait pâtes et frites tous les soirs… Donc bon… Je préfère choisir.

  4. 19 septembre 2016 / 11:12

    oh que oui! je comprends! C’est très dur ici aussi de faire comprendre que tout n’est pas dû et pas dans l’immédiat… Depuis la rentrée, nous sommes sévères et on ne cède sur rien. C’est très dur. On punit. Mais franchement on en a marre d’être trop bons, chacun a sa place et ses besoins dans la famille et il faut qu’elles comprennent qu’elles ne sont pas que le centre de notre monde.
    Je me suis lâchée dans le commentaire ;) et ça ne correspond pas trop à une better mum en fait ;)
    Mais j’estime qu’elles sont grandes et doivent s’autonomiser plus.
    Des bises
    Marion

    • 19 septembre 2016 / 12:02

      Non mais tu as raison de te lâcher. Faut que ça sorte donc autant le faire ici ;)

  5. 19 septembre 2016 / 11:38

    S. est super tête en l’air, l’année dernière a été un enfer. Elle oubliait toujours quelque chose, quasiment tous les jours, toute l’année. Nous n’étions pas trop punitions mais la fin d’année scolaire et les oublis a répétition aidant, la sentence est tombée et nous avons annulé son stage d’équitation, celui qu’elle attend chaque année avec tant d’impatience. Ca m’a fait mal au coeur mais au bout d’un moment trop c’est trop.
    Comme vous, plus on lui fait plaisir, moins elle est contente. Désormais c’est du donnant donnant. Espérons que cela continue dans ce sens et qu’elle s’y tienne !!!
    Par contre, S a super hâte de retrouver sa copine Tite tête en l’air !!!

  6. Rocha
    19 septembre 2016 / 12:10

    Bonjour Julie,
    Comme je me retrouve dans ton article! Ma puce n’a pas école le Mercredi, et la journée a juste été horrible, samedi, on a eu une longue conversation, la journée s’est plutôt bien passé, et dimanche, une horreur…j’ai crié, menacé, fait du chantage…enfin tout ce qui va à l’encontre de mes principes de bienveillance…
    En faisant le bilan dimanche soir, j’avais envie de fondre en larmes, au final, j’ai décidé que cette semaine pas de petites surprises sans raison, on instaure le tableau à « bonhomme contentent, bonhomme pas content » on fera le point ensemble avec bouclette mercredi soir et dimanche soir en content les bonhommes, et qu’en fonction on maintiendra son superbe anniversaire (sur le quel je bosse depuis des semaines et qu’elle attend impatiemment) , ce n’est pas très « Montessorien » comme approche, ni en cohérence avec ma vision de l’éducation, néanmoins si le plan A ne fonctionne pas, tenter le plan B.
    Tout cela pour dire: on fait ce qu’on peut comme on peut, bon courage.

    • 19 septembre 2016 / 12:27

      exactement, on fait comme on peut. C’est pas mal le tableau des récompenses avec les smileys je vais ressortir le mien aussi

  7. 20 septembre 2016 / 14:05

    Pareil ici, on se régale à faire des choses pour leur faire plaisir, on aime les voir si heureuses mais on Dirait qu’apres elles sont particulièrement plus pénibles, surtout la grande !

    • 20 septembre 2016 / 16:08

      ah ah ah ravie de voir que c’est pareil chez toi

  8. 20 septembre 2016 / 22:28

    a chaque fois que l’on sort de la routine pour leur faire plaisir ( par exemple un BQQ en pleine semaine ) et bien ça part en vrille. j’ai l’impression qu’il ne faut pas perturber les habitudes, trop d’émotions leur fait perdre la tête haha ! bon sinon je pensais qu’avec des enfants + grands c’était plus facile, je vois que non, aie aie aie j’ai des belles années devant moi encore !

    • 21 septembre 2016 / 07:19

      c’est ça, ne surtout pas changer leurs habitudes sous peine de drame !
      Malheureusement j’aurai aimé pouvoir te dire que ça s’arrange avec l’âge…. Mais non. C’est même pire, parce que parfois c’est sournois. Vicieux…. Allez courage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *