Une pause qui s’impose

Hello les filles !

Un article un peu perso aujourd’hui, qui j’espère ne vous ennuiera pas trop.
Cet été nous avons passé de merveilleuses vacances. Pourtant pas de destination exotique, uniquement le sud de la France et la Bretagne.

Antibes

Un mois de vacances tous les 4, et en famille, avec 90% de soleil (une semaine de pluie à la fin de notre séjour en Bretagne).
Un mois de vacances pendant lequel il s’est passé quelque chose d’assez inhabituel pour moi.
Moi la maman ultra-connectée.

Pendant 1 mois, j’ai fait ce que j’appelle une cyber-pause. Moins d’article sur le blog. Présence quasi-inexistante sur Facebook. Quant à Twitter je n’en parle pas car cela fait déjà quelques temps que j’ai déserté.
Le seul réseau sur lequel je vais c’est instagram. Que de jolies photos, peu de texte. De l’évasion à l’état pur.

En Bretagne la pause a été obligatoire puisque la location où nous étions n’avais pas de connexion internet.
Quant à la 3G, je crois que la Bretagne, ou en tous cas Quiberon est un peu à la bourre à ce niveau là.
Du coup pause technique obligatoire. Et finalement plutôt bienvenue. Facile. Evidente.

Nous étions là tous les 4, sans écran entre nous. Je me suis sentie bien moins stressée. Aucun email ne venait perturber mes journée. Aucune deadline à respecter.
Rien que du temps pour nous !

Ca fait quelques mois maintenant que je subis une véritable pression. Tel un cadre salarié d’une grosse boite, sauf que je ne gagne pas 2500€/mois.
Des dizaines d’emails par jour. Sans compter les invitations à des évènements en journée ou en soirée. Des jeux à organiser. Des deadlines à respecter.
Presque un boulot de « journaliste » finalement. Mais gratuitement.

Cette pression je l’ai laissée s’accumuler. Prendre possession de moi. De ma vie. De ma famille.
Moins patiente. Plus en colère.
Je criais après mes enfants. Ils me parlaient, je regardais mes emails.

Ce n’est pas la vie que je veux. Ce n’est pas ce que je veux, ni pour moi. Ni pour eux. Ni pour nous.

C’est pourquoi suite à ma pause estivale, j’ai décidé de lever le pied. Je n’arrête pas le blog, car j’aime trop y écrire. Vous retrouver. Echanger.
Mais l’écriture y sera plus rare. Une fois par semaine, ou 2. On verra. Ce sera selon mon envie. Mon temps disponible. Et selon ce que j’ai à raconter.

Terminé les partenariat avec les marques qui abusent pour la plupart de nous et de nos blogs.
Je garde quelque partenariats qui finalement n’en sont pas réellement puisqu’il s’agit de marques que je consomme et que j’adore.

Et puis je vais aussi reprendre le chemin du travail. Les CV sont envoyés. L’envie est là.
Reprendre une vie sociale, avec finalement tout ce que je détestais avant et qui me manque maintenant.
Les discussions à la machine à café. Les pots de départ. Les collègues…

Suivre:

24 Commentaires

  1. 8 septembre 2015 / 06:38

    Cette envie de revenir à l’essentiel est normal surtout après des vacances. J’espère que tu trouveras le boulot de tes rêves en tout cas

    • 8 septembre 2015 / 12:14

      de mes rêves je ne sais pas. Mais qui corresponde a mes priorités

  2. 8 septembre 2015 / 07:23

    Tu ne serais plus free lance du coup ?
    Tu as raison, il faut orienter sa vie vers ce qui nous convient le mieux.

  3. Laetitia
    8 septembre 2015 / 07:55

    C’est génial pour toi, on change de voie parfois il faut s’écouter, se respecter et y aller. Bravo à toi tu vas tout déchirer peut être pas pour 2500€/mois mais l’argent ne fait pas tout. La preuve, je me sens beaucoup mieux depuis que je sais que je vais passer a 80% et pourtant je touche le SMIC (j’avoue qu’une petite augmentation serait cool ).
    Bref je ne doute pas que tu vas vite t’épanouir dans un nouveau job (et on se verra des pause déj ensemble)
    Bisous ma Julie

  4. 8 septembre 2015 / 10:22

    Et tu as bien raison, il faut garder ce plaisir de bloguer ;)

    • 8 septembre 2015 / 12:15

      et ca fait bien longtemps que ce n’en est plus un..

  5. 8 septembre 2015 / 13:08

    tu as bien raison ! profite aussi de ta vie et de ta famille comme tu le souhaite , on a qu’une vie a près tout .
    bonnes recherche pour un job , au plaisir de te lire.

  6. Rocha
    8 septembre 2015 / 16:43

    Hello Julie,
    Cela faisait un moment que je n’avais pas laissé de commentaires sur ton blog, cet article me pousse à le faire simplement pour te dire que tes lectrices te soutiennent , tu as entièrement raison de te centrer sur tes envies et ta famille.
    Bise

  7. 8 septembre 2015 / 17:17

    tu sais ce que j’en pense… comme toi un immense ras le bol, et cette boite mail qui se remplit de mails qui me désespèrent….

    • 9 septembre 2015 / 08:05

      c’est ton billet qui m’a donné envie « d’officialiser » ce coup de gueule et ce ras le bol…. Limite dès qu’un email arrive j’ai une boule d’angoisse… Heureusement, comme pour toi il y a des partenaires cool avec lesquels je n’arrêterai pas de bosser.

  8. 8 septembre 2015 / 22:03

    Je comprend cette pression dont tu parles. Je suis contente d’être retournée travailler mais entre nous c’est difficile de jongler entre la vie de famille, le boulot et le reste. J’ai mis une croix sur mon 80% et cela m’attriste tous les jours.

    • 9 septembre 2015 / 08:03

      justement pour éviter de jongler de trop je vais m’orienter vers des professions qui ne sont pas directement liée à mon diplome mais qui me plaisent tout autant… Et donc des postes pour lesquels je ne suis pas cadre…. Statut qui finalement est le problème clé.

  9. 8 septembre 2015 / 22:29

    je te souhaite de trouver très vite le travail qui te convient alors <3 ça fait tellement de bien de lever le pied

  10. 8 septembre 2015 / 23:32

    Je prendrais plus de plaisir à lire des billets personnels, que tu prends plaisir à écrire que des billets sponso :-) Même si les billets sponso m’ont porté chance et apporté du baume au coeur cette année.

    Mais restes toi et je ne serai pas loin.

    Bon courage pour les CV!

  11. Isabelle de Guinzan
    10 septembre 2015 / 03:25

    Eh bien ce sera sans doute pour le mieux pour toi ! ça te permettra de recentrer le blog sur l’essentiel, sur ce que tu voulais vraiment dire ou faire à la base ! 1 ou 2 billets par semaine, pour moi c’est très bien en tant que lectrice :) Et je croise les doigts pour le boulot alors !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *