Carpe Diem

Les dernières années m’ont appris à profiter de chaque seconde que nous offre la vie. Dans ma courte vie j’ai du affronter des épreuves difficiles. Des épreuves atrocement douloureuses.
Malheureusement le quotidien nous rattrape bien souvent et nous fait oublier que tout peut s’arrêter en un rien de temps. Que la vie peut nous retirer en 1 seconde ce que nous avons de plus précieux au monde.

Ces dernières années j’ai vécu ces épreuves terribles. Et il y a peu de temps, une autre fille, une autre maman, une autre femme perdait à son tour ce qu’elle avait de plus précieux.
Cet électrochoc a résonné en moi. Comment était-ce possible ? Comment la vie pouvait-elle être si injuste ? Pourquoi faire tant de mal ? Pourquoi infliger tant de souffrance?

Je ne trouverai jamais aucune réponse à ces questions. N’étant pas croyante, je ne peux pas m’en remettre à Dieu. En même temps si j’étais croyante, je serais en colère contre lui. Car il n’y a pas d’explication rationnelle à tout ceci.

N’étant pas croyante je ne peux malheureusement pas déverser cette colère et cette peine sur quelqu’un… Et d’ailleurs, est-ce que ça changerait quelque chose ?
Non, absolument pas. Les êtres chers qui nous ont quitté trop tôt ne reviendraient pas pour autant. Et notre peine serait tout aussi forte.

Du coup, ma solution à moi pour survivre à tout ça c’est de détourner cette colère et cette rage. Les détourner pour que toute cette souffrance et cette tristesse servent à quelque chose, et qu’il en ressorte du positif.

Croquer la vie à pleine dent.

Entreprendre au quotidien.

Sourire.

Et sourire encore.

keep-calm-and-carpe-diem-189

 

L’autre jour, une maman à la sortie de l’école m’a dit que je souriais tout le temps. Et bien oui je préfère sourire à cette P..E de vie et lui faire un pied de nez.
Même si c’est parfois dur, si certains matins sont plus difficiles que d’autres, je continue d’aller de l’avant.
Parce qu’un jour je pourrais moi aussi tout perdre.

 

C’est aujourd’hui qu’il faut vivre. Car demain reste pour toi, ce qu’il y a de moins sûr.

CARPE DIEM

 

 

 

Suivre:

12 Commentaires

  1. 30 septembre 2014 / 07:24

    On m’a dit une fois que je souriais tout le temps, comme toi je crois que c’est une belle façon de répondre à la vie qui nous fait beaucoup pleurer…

  2. 30 septembre 2014 / 10:12

    je partage tout à fait ton point de vue. Trop d’évènements malheureux me rappellent chaque jour la chance que j’ai d’être en bonne santé, ainsi que tous ceux que j’aime.
    Bonne journée,

  3. 30 septembre 2014 / 14:08

    Je sais o combien il faut savoir profiter de la vie, je vis en ce moment des jours avec des jours sans, l’inquiétude omniprésente…Ressourçons nous au quotidien de petits moments de bonheur!

    • 30 septembre 2014 / 19:01

      Exactement… D4ailleurs je suis vraiment confuse, je n’ai même pas pris des nouvelles l’autre jour… Bon en même temps ce n’était ni le moment ni le meilleur endroit… Mais j’en déduis que c’est couci-couça…

  4. 30 septembre 2014 / 15:35

    J’ai vécu des trucs pas marrants marrants aussi, et je sais quelle valeur a la vie…
    J’aime la vie et je la remercie chaque jour… Ce n’est pas la vie qui est une pute mais les événements qu’elle entraine.
    Je sais en revanche que s’il m’était pris ce que j’ai de plus cher au monde, jamais je ne pourrai m’en remettre… Alors je profite chaque jour de mes trésors, et je savoure même les moments difficiles parce que j’ai la chance de les vivre.

    Comme toi j’ai connu une maman à qui la vie a pris ce qu’elle avait de plus cher, il y a quelques mois, et il ne se passe pas une journée sans que je pense à elle. Et à la chance que j’ai d’avoir ce qu’elle n’a plus. C’est idiot mais par respect pour elle et sa douleur, j’essaye de ne plus jamais me plaindre de mes enfants, même quand elles sont infernales.

    • 30 septembre 2014 / 19:00

      en l’occurrence là, il s’agit de son amoureux… :(

  5. Clem la matriochka
    30 septembre 2014 / 22:03

    Oui, carpe diem, vive la vie ! Merci pour ce beau message !

  6. 3 octobre 2014 / 07:12

    C’est clair y a des moments super hard… Jspr les compter sur les doigts de la main ! Comme toi je préfère garder le sourire, c’est aussi un moyen de survie…

  7. 12 octobre 2014 / 23:28

    Je suis comme sa également !!! Continuer de sourire et garder le contrôle de ma vie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *