Le jour d’après

Cette semaine la France toute entière a vécu des instants de stress. D’angoisse. De tristesse. Mais aussi d’union, de fraternité, et de respect.

Pour des raisons familiales je n’ai pas pu aller marcher Dimanche 11 Janvier.
A l’heure de la marche parisienne, j’étais dans le train. Un train étrangement vide.

Je traversais la France, mon pays. Si beau, car il faisait beau ! J’ai découvert sous un nouveau jour ces paysages si diversifiés. Comme la population française.
Diversifié ET beau.

C’est cette différence qui est belle, surtout quand elle s’unit comme ce Dimanche.
Autour d’un même but : la France, le pays des droit de l’homme, de la laïcité, de la liberté d’expression. Des droits acquis à jamais que personne ne nous enlèvera.

Je n’ai pas pu aller marcher. Et je le regrette.
Mais je vous remercie vous tous qui étiez à Paris ou ailleurs en France, pour vos photos et videos.

Ce soir j’ai le coeur serré.
De joie face à cette fraternité, face à cette communion de la nation française.
De l’angoisse face à demain. De quoi sera-t-il fait ? Est-ce désormais notre vie ?
De la tristesse pour ces personnes qui ont payé le prix de leur vie dans ces événements atroces.

B7GDMiTIAAAbl8z

Source : tuxboard

B7F9jx9IMAAIOhR

Source : reuters

B7FGv6MCYAAeKE5706826-a-giant-figure-depicting-marianne-is-surrounded-by-hundreds-of-thousands-of-french-citizens-taking-p

Source : libération

B7F8HGdIUAEEqG8

Source : laurent_local

marseille068

Source : La Provence

mobilisation-historique-pour-bordeaux-ce-dimanche_2381191_800x400

Source : Sud Ouest

Aujourd’hui plus que jamais je me sens française et fière. Fière d’appartenir à un peuple qui descend dans la rue et qui se bat pour ses droits.
Une nation qui sait s’unir face à l’adversité, en mettant de côté les différences qui hier la « divisait ».

Je rêve que demain, il n’y ait plus de Juif, Chrétien ou Musulman.
Plus de blanc, noir ou métisse.
Juste des hommes et femmes français, qui vivent ensemble dans le respect et la tolérance.

C’est ce message que je veux voir demain en France.
Ne pas avoir peur car je sais que mon voisin m’aidera.

C’est cette France que je rêve pour mes enfants. Nos enfants.

Je conclurai avec une pensée particulière pour les 17 disparus dans cette tragédie.
Ne les oublions jamais.

charlie-hebdo

_________________

Elsa, Yoav, Cabu, Charb,
Michel, Yohan, Franck,
Ahmed, Honoré, Tignous,
Philippe, Clarissa, Bernard,
Frédéric, Wolinski, Moustapha, François-Michel
_________________

Suivre:

1 Commentaire

  1. Rocha
    12 janvier 2015 / 09:55

    Bonjour Julie,
    C’est la première fois depuis mercredi sur je m’exprime sur ce sujet, en effet, la terreur, les vieux souvenirs que je pensais bien enfouis ont vite fait de remonter à la surface, et au lieu d’extérioriser, j’ai réagis comme je l’ai fait pendant 10 ans, en refoulant et intériorisant mes questions.
    Quoi qu’il en soit, je suis de tout cœur avec les familles des victimes, qu’elle soient directes, comme les 17 innocents ayant péri suite à cette folie meurtrière, ou indirectes comme les milliers de musulmans qui ne se reconnaissent absolument pas dans cet islam prôné par des assassins incultes. les milliers de Français qui se questionnent sur l’avenir.
    L’union fait la force, restons unis demain, après demain, et dans les jours, mois, années à venir. Avant d’être blancs, noirs, musulmans, juifs, chrétiens, athées, gays, lesbiennes, nous sommes êtres humains avec des droits dont le premier est la vie, des devoirs avec en tête de liste le respect de cette vie et des libertés qui s’arrêtent là ou commencent celles des autres.
    Paix et Respect!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *